Un but suffit aux Suédoises (1:0)
© AFP

La première rencontre de la deuxième journée du Groupe E du Tournoi Olympique de Football Féminin a vu la victoire de la Suède sur l'Argentine, ce samedi 9 août à Tianjin. Les Sud-américaines, avec cette deuxième défaite, ne sont pas encore mathématiqauement éliminées mais devront croire au miracle pour éviter de faire leurs valises prématurément. De leur côté, les Européennes décrochent leur premier succès après s'être inclinées en ouverture face la RP Chine.

Un but a suffi au bonheur des Suédoises. Il est l'oeuvre de Nilla Fischer, peu avant l'heure de jeu. Pourtant les joueuses de Thomas Dennerby auraient pu s'imposer sur une plus grande marge, mais les Argentines ont confirmé leurs récents progrès en donnant du fil à retordre à leurs adversaires pendant 90 minutes. En première période, Frida Ostberg par deux fois et Lotta Schelin ont l'occasion d'ouvrir la marque, mais Vanina Correa, le dernier rempart argentin, fait bonne garde.

Après le repos, la Suède accentue sa domination. Frida Ostberg est dans tous les bons coups, mais la défense albiceleste repousse tant bien que mal les assauts de l'attaquante nordique. A la limite de la rupture après une double occasion d'Ostberg puis de Therese Sjogran à la 54ème minute, les filles de Jose Carlos Borrello craquent finalement trois minutes plus tard. Fischer se retrouve à la réception d'un coup franc d'Ostberg et inscrit le premier but des siennes (57', 1:0). Elles ne le savent pas encore, mais les Suédoises viennent d'inscrire le but de la victoire.

Svensson est tout près de doubler la mise dix minutes plus tard mais sa tête à bout portant ne trouve que le poteau de Correa. La gardienne argentine sauve encore les meubles en faisant avorter une belle action suédoise conclue par Schelin. Les quelques offensives argentines en fin de rencontre se heurtent au sang-froid de Hedvig Lindahl.

Plus rien ne sera marqué et la Suède rejoint provisoirement la Chine et le Canada, qui s'affrontent en soirée. De leur côté, les Argentines auront besoin d'un miracle si elles veulent espérer poursuivre leur séjour chinois au-delà de la troisième journée. Elles affronteront le pays hôte tandis que Canada et Suède croiseront le fer.