Cristiane fait planer le Brésil (3:1)
© Foto-net

Le Brésil, qui avait toutes les cartes en main pour se qualifier pour les quarts de finale, n'a pas tremblé en battant le Nigeria lors de la dernière journée du Groupe F du Tournoi Olympique Féminin. Sur la pelouse de Pékin ce mardi 12 août, la Seleçao s'est imposée 3:1 grâce à un triplé de son attaquante Cristiane. Les Africaines, elles, quittent la compétition par la petite porte avec trois défaites en trois matches.

Avec quatre points glanés lors de leurs deux premières sorties, les Brésiliennes avaient leur destin en main en entrant sur la pelouse. Pourtant, les choses s'annoncent moins faciles que prévues lorsque les Nigérianes ouvrent le score. Après un premier quart d'heure plutôt équilibré, les filles de Joseph Lapido ouvrent le score sur penalty, suite à une faute sur Cynthia Uwak. Perpetua Nkwocha ne tremble pas et inscrit le premier but nigérian dans la compétition (19', 1:0). Il fallait peut-être cela pour réveiller les vice-championnes du monde.

Et quel réveil ! En 25 minutes, les Sud-américaines enterrent les espoirs nigérians en trouvant le chemin des filets par trois fois. Trois coups de canon signés Cristiane. Elle remet d'abord, de la tête, les deux équipes à égalité peu après la demi-heure de jeu (34', 1:1) avant de donner l'avantage aux siennes dans la minute suivante d'une jolie frappe (35', 2:1). L'attaquante auriverde conclut son festival juste avant la mi-temps en reprenant tranquillement une offrande de Maycon et renvoie les Nigérianes aux vestiaires avec le moral au plus bas (45', 3:1).

La messe étant dite, les deux équipes reviennent sur le terrain sans doute un peu moins motivées. Les Brésiliennes passeront la seconde période à gérer leur avance pendant que les Africaines s'efforcent de réduire l'écart. Malgré leur bonne volonté, elles se heurtent régulièrement à une défense solide et une Barbara sereine sur sa ligne qui ne craquera plus jusqu'au coup de sifflet final.

Grâce à ce résultat, combiné à la victoire de l'Allemagne 1:0 face à la RDP Corée, le Brésil termine en tête du groupe devant la Mannschaft. Les Nigérianes, elles, repartent de Chine avec trois défaites au compteur mais sans avoir à rougir après avoir été versées dans une poule comprenant les deux principales prétendantes à la victoire finale.