Le choc des titans en entrée
© FIFA.com

Si, en théorie, c'est bien le match entre le Japon et la Nouvelle-Zélande qui fait office de lever de rideau dans le Groupe G, le choc entre la Norvège et les Etats-Unis reste évidemment la grande affiche de la journée. En fait, certains voient même dans cette confrontation une répétition générale de la finale du 23 août.

Les matches
Japon - Nouvelle-Zélande, mercredi 6 août, 17h00 (heure locale)
Norvège - Etats-Unis, mercredi 6 août, 19h45 (heure locale)

Le contexte
Le Japon et la Nouvelle-Zélande ne se sont rencontrés qu'à deux reprises par le passé, à chaque fois lors de matches amicaux. Les Japonaises l'ont emporté à chaque fois, 2:1 en 2000 puis 6:0 en 2005. Cette rencontre marque également les grands débuts des Kiwis dans le Tournoi Olympique de Football Féminin. Après de longues années passées dans l'ombre de l'Australie, la sélection néo-zélandaise entame son apprentissage du très haut niveau.

A l'inverse, la Norvège et les Etats-Unis entretiennent depuis longtemps une intense rivalité. Les Américaines ont tiré les premières en s'imposant il y a douze ans à Atlanta. Les Scandinaves ont pris leur revanche à Sydney, en 2000, avant que les Etats-Unis ne reprennent l'ascendant à Athènes en 2004. Toutefois, la Norvège reste la seule équipe à avoir battu l'équipe à la bannière étoilée aux Jeux Olympiques. Alors, l'histoire se répétera-t-elle à Qinhuangdao ?

La joueuse à suivre
Depuis la fracture de la jambe subie par Abby Wambach lors d'un match de préparation contre le Brésil, la jeune Amy Rodriguez semble appelée à jouer un rôle de premier plan au sein de la sélection américaine. La jeune Californienne de 21 ans, surnommée "A-Rod" par ses partenaires, arrive en RP Chine précédée d'une flatteuse réputation. Pékin 2008 pourrait être l'occasion pour celle que l'on compare déjà à Mia Hamm de se révéler aux yeux du grand public.   

La stat
45 -
comme le nombre de confrontations entre les Etats-Unis et la Norvège. Les Américaines totalisent jusqu'à présent 22 victoires pour cinq nuls et 18 défaites. Deux de ces rencontres ont eu lieu pendant les Jeux Olympiques de Sydney. Les Stars and Stripes l'avaient emporté 2:0 au premier tour, avant de s'incliner 2:3 en finale, après prolongation.

Entendu
"Comme d'habitude, notre objectif sera de rentrer au pays avec une médaille autour du coup. Nous en sommes largement capables." Bjarne Berntsen, sélectionneur de la Norvège

"Le style de jeu des Japonaises nous convient parfaitement. Nous allons pouvoir nous appuyer sur notre physique pour les presser." John Herdman, sélectionneur de la Nouvelle-Zélande