Un nul qui arrange tout le monde (1:1)
© AFP

La RP Chine et le Canada ont partagé les points dans le deuxième match de la journée comptant pour le Groupe E du Tournoi Olympique Féminin, Pékin 2008, disputé à Tianjin ce samedi 9 août. Avec ce score de parité, et après leur victoire respective sur la Suède et l'Argentine en ouverture, les deux équipes occupent la tête de leur poule.

Devant 52 000 supporters acquis à sa cause, la sélection du pays hôte tente de mettre immédiatement la pression sur les buts canadiens, mais se heurte à une sélection nord-américaine bien organisée. Les Canucks sont même les premières dangereuses grâce à Kara Lang, visiblement en grande forme depuis le début du tournoi. Sa frappe à distance force Zhang Yanru a s'y reprendre à deux fois pour bloquer le ballon.

A la demi-heure de jeu, Christine Sinclair, la meilleure buteuse de l'histoire de la sélection canadienne, tente de donner un peu plus d'ampleur à son record, mais elle ne parvient pas à se mettre en position favorable pour frapper. Qu'à cela ne tienne, elle y parviendra quatre minutes plus tard. A la réception d'une ouverture millimétrée de Lang, Sinclair contrôle avant de battre tranquillement Zhang (34', 1:0).

Malgré l'absence de leur buteuse vedette Han Duan, blessée, les Roses d'acier ne tardent pas à répliquer. Deux minutes après l'ouverture du score, Xu Yuan s'inflitre dans la défense canadienne, bien lancée par la milieu de terrain Lou Jiahui, et trompe la gardienne canadienne Erin McLeod. Randee Hermus tente le tout pour le tout pour éviter au cuir de franchir la ligne, mais en vain, l'arbitre indique le rond central (36', 1:1).

Après ces deux minutes de folie, le jeu se calme jusqu'au repos. Au retour des vestiaires, Sinclair continue de menacer régulièrement la défense chinoise, mais sans réussite. La meilleure occasion est à mettre au crédit de Diana Metheson, à la retombée d'un centre de Lang, mais l'attaquante canadienne ne parvient pas à faire trembler les filets. Lang prend ensuite ses responsabilités mais sa frappe de 20 mètres finit sa course sur le poteau. A 20 minutes du terme, c'est au tour de la Chine de se procurer une balle de match. Profitant d'une erreur de la défense canadienne, Lou Jiahui échoue dans son duel face au dernier rempart adverse.

Poussées par des tribunes chauffées à blanc, les Chinoises s'offrent une dernière occasion de décrocher les trois points. Mais le coup franc de Bi Yan, bien repris par Xu Yuan, passe au dessus de la transversale.

Avec le partage des points, associé à la victoire de la Suède sur l'Argentine plus tôt dans la journée, les deux équipes occupent la tête de leur groupe. Les Suédoises suivent à un point alors que l'Argentine semble déjà hors course, même si rien n'est mathématiquement perdu. Lors de l'ultime journée, les Roses d'acier affronteront l'Argentine tandis que la Suède se frottera au Canada dans une rencontre qui devrait décider de la qualification pour les quarts.