L’Allemagne assure, la Corée doit patienter (1:0)
© Foto-net

Un but d'Anja Mittag en fin de match a suffi à l'Allemagne pour battre la RDP Corée ce mardi 12 août à Tianjin lors de la dernière journée du Groupe F du Tournoi Olympique Féminin, Pékin 2008. Les Européennes se qualifient ainsi pour les quarts de finale tandis que les Asiatiques, avec trois points, sont tributaires des résultats des autres matches pour savoir si elles accompagnent leurs vainqueurs du jour.

En entrant sur la pelouse, les Allemandes savent qu'un match nul leur suffit pour assurer leur place pour le tour suivant. Et on s'achemine tranquillement vers un score de parité lorsqu'Anja Mittag sort de sa boîte pour éviter à ses coéquipières de s'exposer à une désillusion de dernière minute. Alors qu'il ne reste qu'une poignée de minutes à jouer, l'attaquante de Turbine Potsdam délivre les siennes en trouvant le chemin des filets.

Jusqu'ici pourtant, les championnes du monde avaient fourni une prestation aussi peu convaincante que lors de leurs deux premières sorties face au Brésil et au Nigeria. Toujours aussi solides en défenses, les filles de Sylvia Neid se montrent peu inspirées en attaque. Toujours invaincue dans ce tournoi, la gardienne allemande Nadine Angerer poursuit son sans-faute dès la 11ème minute en sortant un coup franc bien placé de Kim Kyong Hwa. Côté allemand, c'est l'expérimentée Birgit Prinz qui prend les choses en main un quart d'heure plus tard en tentant sa chance à l'intérieur de la surface. Mais Jon Myong Hui se montre aussi solide que son homologue allemande.

Les Coréennes tentent à nouveau de forcer le destin par l'intermédiaire Kim Yong Ae, mais sans plus de réussite. Au contraire, c'est la Mannschaft qui passe tout près de l'ouverture du score dans les derniers instants de la première période lorsque le coup franc de Renate Lingor trouve Simone Laudher dont la reprise de la tête heurte la transversale.

Au retour des vestiaires,  le scénario reste le même. Le match est équilibré et plutôt fermé, mais les deux équipes se procurent tour à tour quelques occasions d'animer le tableau d'affichage. Ri Kum Suk s'y essaie côté coréen mais se heurte encore à Angerer alors que de l'autre côté, Melanie Behringer ne cadre pas sa tête. Les Coréennes pensent peut-être que dce partage des points n'est pas une si mauvaise affaire dans l'optique d'une place de meilleur troisième, mais l'Allemagne ne l'entend pas de cette oreille. Une frappe de Prinz à quelques minutes du terme est relâchée par Jon, et Mittag se trouve à point nommé pour pousser le ballon au fond des filets (86', 1:0).

Grâce à ce résultat, combiné à la victoire du Brésil 3:1 contre le Nigeria, l'Allemagne termine en deuxième position du groupe derrière la Seleçao. Les Asiatiques, elles, devront attendre les résultats des quatre autres matches de la soirée pour savoir si elles peuvent prétendre à une place de meilleur troisième grâce aux trois points décrochés face au Nigeria.