Suède et Canada en quarts (2:1)
© AFP

La Suède peut dire merci à son attaquante Lotta Schelin. Grâce à son doublé, les Scandinaves ont battu le Canada lors de la dernière journée du Groupe E du Tournoi Olympique Féminin à Pékin. Avec ce succès, les Suédoises sont qualifiées pour les quarts de finale. Les Canadiennes, elles, n'ont pas tout perdu puisque les quatre points pris lors de leurs deux premiers matches sont suffisants pour obtenir une place de meilleur troisième, synonyme de qualification.

Comme prévu, on assiste à une opposition de styles entre des Canadiennes au jeu direct et physique et une équipe européenne désireuse de poser le jeu et misant sur sa technique et sur sa vitesse. A ce petit jeu, ce sont les Canucks qui plantent la première banderille. Kara Lang tente sa chance de loin mais Hedvig Lindahl, la gardienne suédoise, a la main ferme. Désireuses de prendre les trois points, les Suédoises ne tardent pas à réagir et voient leur rêve prendre forme quelques minutes plus tard. Après une frappe de 25 mètres de Therese Sjogran, Schelin se trouve à point nommé pour libérer son camp (19', 1:0).

Les Canucks poussent pour arracher l'égalisation et sont tout près d'y parvenir lorsque Diana Matheson tente sa chance. Mais au prix d'un plongeon aussi spectaculaire qu'efficace, Lindahl maintient la Suède en tête. Avant la mi-temps, Lang aura une autre opportunité mais l'attaquante de Vancouver manque inexplicablement son tir après avoir été idéalement servie par Melissa Tancredi.

La Suède a visiblement compris l'avertissement et, après le repos, parvient à faire le break. Encore une fois, c'est Schelin qui finit le travail après avoir profité de l'altruisme de Jessica Landstrom. Au sortir d'un petit numéro, l'attaquante de Linkopings sert parfaitement sa coéquipière qui envoie le cuir au fond des filets et son équipe en quart (51', 2:0). Les Canadiennes se lancent alors dans une course-poursuite qui porte ses fruits dix minutes plus tard. Tancredi, d'une tête plongeante, coupe un centre de Candace Chapman et remet les Nord-américaines dans le match (63', 2:1). Mais elles ne parviendront pas à inscrire le but de l'égalisation. Sans conséquence, puisque les deux équipes sont qualifiées pour le tour suivant, la Suède en tant que deuxième de la poule, le Canada parmi les meilleurs troisièmes.

En quart de finale, la Suède sera opposée à l'Allemagne, championne du monde en titre, tandis que le Canada retrouvera à Shanghai une vieille connaissance, les Etats-Unis, pour un titre honorifique de meilleure équipe nord-américaine et - surtout - une place en demi-finale.