Des quarts aux allures de derbies
© AFP

La date du 15 août sera l'occasion pour plusieurs adversaires de longue date de régler leurs comptes. En effet, les quarts de finale du Tournoi Olympique de Football Féminin de Pékin 2008 nous proposent une série d'affiches particulièrement alléchantes opposant de vieux rivaux. La RP Chine et le Japon ont ainsi rendez-vous à Qinhuangdao pour un choc 100 % asiatique. Auparavant, les Etats-Unis et le Canada auront croisé le fer à Shanghai. Un peu plus tard dans la soirée, les spectateurs de Shenyang pourront assister à un duel de haute volée entre l'Allemagne et la Suède. Le match entre le Brésil et la Norvège sera finalement le seul à ne pas opposer deux équipes issues de la même confédération.    

L'affiche
RP Chine - Japon
La Japonaises se sont livrées à une véritable démonstration de force lors de leur dernière sortie dans le Groupe G, en corrigeant la Norvège 5:1. Ce succès inattendu a permis aux Nippones d'être repêchées en quarts de finale. De son côté, la RP Chine a dominé les débats au sein de sa poule. Depuis le début du tournoi, le pays hôte fait l'unanimité autour de lui. Les supporters chinois se reconnaissent dans cette équipe conquérante, qui pratique un football résolument tourné vers l'offensive. Des joueuses comme Han Duan, Xu Yuan ou Lou Juihui se sont également illustrées à chaque sortie. Le Japon, quant à lui, misera sur la créativité et l'inspiration de l'expérimentée Homare Sawa pour tenter d'obtenir sa quatrième victoire sur la RP Chine en 23 confrontations. A noter que les deux équipes se rencontrent pour la première fois dans le cadre d'une compétition senior de la FIFA.

Les autres matches
La longue rivalité qui oppose les Etats-Unis au Canada devrait connaître un nouveau rebondissement, vendredi à Shanghai. Depuis quelques années, les Canadiennes s'emploient à sortir de l'ombre de leurs imposantes voisines. Une victoire face aux Américaines dans un tournoi de premier plan constituerait donc pour elles une forme de reconnaissance. "C'est une chance de pouvoir affronter les Etats-Unis aux Jeux Olympiques", confie la défenseuse Candace Chapman. "Nous allons tout faire pour obtenir un résultat positif."   

Une fois de plus, l'Allemagne n'a pas vraiment convaincu lors du premier tour. Les championnes du monde en titre n'ont définitivement acquis leur qualification pour les quarts de finale qu'au terme d'une victoire à l'arraché face à la RDP Corée. Face à une équipe coréenne accrocheuse, les partenaires de Birgit Prinz ont dû patienter jusqu'aux dernières minutes pour connaître la délivrance, sur une frappe victorieuse d'Anja Mittag. La Suède, deuxième du Groupe E, n'a pas non plus fait des étincelles. Réputée très technique, la sélection scandinave s'en remet pour l'instant à l'efficacité de  Lotta Schelin, meilleure buteuse du tournoi, à égalité avec la Brésilienne Cristiane, avec trois réalisations à son actif. Traditionnellement, ce choc entre deux géants du football féminin européen donne lieu à un spectacle haletant. La revanche de la finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2003 promet d'être tout aussi passionnante.   

Enfin, le Brésil et la Norvège se retrouveront à Tianjin pour une opposition de styles. Premières de leur poule devant l'Allemagne, à la faveur d'une meilleure différence de buts, les Sud-américaines misent souvent sur des exploits individuels pour faire la différence. A ce petit jeu, Cristiane et Marta ne sont sans doute pas les plus maladroites. A l'inverse, les Norvégiennes opposent généralement à leurs adversaires un bloc extrêmement compact, au sein duquel discipline tactique et sens du sacrifice sont les maîtres-mots. Pour l'heure, le bilan des confrontations entre les deux équipes est parfaitement équilibré : chacune compte deux victoires et deux matches nuls pour autant de défaites.

Les joueuses à suivre
Forte de son récent triplé face au Nigeria, Cristiane sera sans doute en grande forme, à l'heure de mener l'attaque brésilienne face à la Norvège. Les Etats-Unis savent désormais qu'ils peuvent compter sur Heather O'Reilly pour trouver le chemin des filets en l'absence d'Abby Wambach, blessée. La jeune femme s'est récemment illustrée en marquant le but le plus rapide de l'histoire du Tournoi Olympique de Football Féminin, face à la Nouvelle-Zélande. Les Chinoises Han Duan et Xu Yuan ont déjà inscrit trois buts à elles deux, tandis que la Suédoise Lotta Schelin enchaîne les bonnes performances depuis le début de la compétition. Enfin, l'Allemande Birgit Prinz fera probablement une nouvelle fois parler son expérience et son talent dans les moments décisifs.

La stat
4 - comme le nombre de victoires canadiennes face aux Etats-Unis dans des matches à élimination directe... en 43 confrontations ! Les Canucks n'ont jamais battu les Américaines dans une grande compétition internationale. Il s'agit là de la première rencontre entre ces deux pays dans le Tournoi Olympique de Football Féminin.

Entendu
"Nous avons déjà souvent joué contre les Américaines, mais elles arrivent toujours à nous battre dans les matches importants. Mais cette fois, les choses pourraient changer, car il y a beaucoup de blessées de leur côté", Christine Sinclair, attaquante du Canada.

"Notre objectif est d'être présentes à Pékin et de remporter la médaille d'or. Nous avons connu quelques difficultés dans l'organisation, mais nous allons régler tout cela contre la Norvège", Marta, attaquante du Brésil.

"Nous n'avons pas encore eu l'occasion de montrer notre meilleur visage. Nous espérons pouvoir le faire dans les prochains jours, notamment face au Japon", Shang Ruihua, sélectionneur de la RP Chine.

"Ce sera intéressant de jouer contre l'Allemagne, une équipe que nous connaissons parfaitement. Je crois que, cette fois, nous pouvons battre les Allemandes", Victoria Svensson, capitaine de la Suède.

Le programme
Brésil - Norvège, vendredi 15 août, Tianjin 18h00 (heure locale)
Etats-Unis - Canada, vendredi 15 août, Shanghai 18h00 (heure locale)
Suède - Allemagne, vendredi 15 août, Shenyang 21h00 (heure locale)
RP Chine - Japon, vendredi 15 août, Qinhuangdao 21:00 (heure locale)