Trois favoris en demi-finales
© AFP

Décidément, l'air de la Chine réussit particulièrement bien à l'Allemagne, au Brésil et aux Etats-Unis. Ces trois formations, qui composaient déjà le podium de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA organisée l'an passé dans l'Empire du Milieu, sont de nouveau présentes en demi-finale du Tournoi Olympique de Football Féminin. L'Asie sera elle aussi représentée, non par le pays hôte, comme l'espéraient de nombreux supporters chinois, mais par le Japon. La revanche entre l'actuelle Joueuse Mondiale de la FIFA et les championnes du monde allemandes s'annonce d'ores et déjà passionnante.   

L'affiche
Le choc entre le Canada et les Etats-Unis aura emmené les supporters des deux équipes jusqu'au bout de la prolongation. Au terme d'un match haletant, ce sont finalement les Américaines qui ont trouvé les ressources nécessaires pour faire la différence. La longue interruption d'une heure quarante en raison des pluies diluviennes a peut-être fait pencher la balance en faveur des tenantes du titre. C'est Natasha Kai qui s'est chargée d'inscrire le but de la victoire (2:1) au cours de la prolongation. Un but qui prend des allures de signe du destin pour l'une de ses coéquipières...

Les autres matches
Dans les rencontres décisives, l'Allemagne a toujours réussi à prendre le dessus sur la Suède. Que ce soit en finale du Championnat d'Europe 2001, en finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2003 ou dans le match pour la médaille de bronze du Tournoi Olympique de Football Féminin d'Athènes 2004, les Allemandes ont chaque fois su faire parler leur réalisme et leur expérience. Cette fois encore, Birgit Prinz et ses partenaires ont quitté le terrain avec le sourire. Les Suédoises leur ont pourtant opposé une lutte acharnée pendant 120 minutes, rendant coup pour coup. Mais les deux frappes victorieuses signées Kerstin Garefrekes et Simone Laudehr en prolongation ont suffi à faire la différence. Grâce à cette victoire, l'Allemagne se rapproche encore un peu plus du seul titre qui manque encore à son palmarès : la médaille d'or olympique.

Les quelque 28 459 supporters chinois qui étaient venus assister à la confrontation entre leurs favorites et le Japon étaient inconsolables au coup de sifflet final. Pourtant, les faits sont là : le rêve de médaille de la sélection chinoise est bel et bien parti en fumée. Une fois de plus, Aya Miyama et Homare Sawa ont fait étalage de toute leur classe au milieu de terrain, tout au long d'un derby disputé dans un excellent état d'esprit. Les Nippones s'imposent finalement 2:0 et s'apprêtent désormais à retrouver les Etats-Unis en demi-finale.

Marta et ses coéquipières ont réussi une grosse performance face à la Norvège. En dominant une formation scandinave réputée pour son sens tactique, les Brésiliennes ont démontré qu'elles pouvaient désormais battre n'importe quel adversaire. Les artistes sud-américaines se sont finalement imposées 2:1 devant les stratèges norvégiennes - de quoi leur donner un maximum de confiance avant d'affronter l'Allemagne en demi-finale.

La joueuse
Nadine Angerer (GER)
Plusieurs joueuses suédoises étaient pourtant persuadées de connaître la recette pour battre cette gardienne qu'elles connaissent si bien, puisqu'elle évolue dans leur championnat. Mais pour la quatrième fois consécutive, Nadine Angerer, le dernier rempart de l'équipe d'Allemagne, n'a pas cédé, établissant par la même occasion un nouveau record dans le Tournoi Olympique de Football Féminin. Les compétitions se suivent et se ressemblent pour la gardienne de Djurgardens IF, qui n'avait pas concédé le moindre but pendant toute la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2007.   

La stat
100 - comme la minute à laquelle Shannon Boxx a déposé le ballon sur la tête de sa partenaire Natasha Kai pour le but de la victoire sur le Canada. En soi, rien de particulièrement remarquable, si ce n'est qu'il s'agissait là... de la 100ème sélection de la milieu de terrain américaine ! C'est ce qu'on appelle un chiffre porte-bonheur.

Entendu
"Aujourd'hui, nous avons éprouvé des difficultés dans la finition.  Nous aurions dû marquer plus de buts. A nous de remédier à ce problème à l'entraînement, avant la demi-finale."Jorge Barcellos, sélectionneur du Brésil

Les quarts de finale en un coup d'œil
Etats-Unis - Canada 2:1 a.p.
Brésil - Norvège 2:1
Suède - Allemagne 0:2 a.p.
RP Chine - Japon 0:2

Le programme des demi-finales
Japon - Etats-Unis
Brésil - Allemagne