Schelin et la Suède tout près du rêve
© Getty Images

L'attaquante de la Suède Lotta Schelin a inscrit son premier but en terres allemandes à l'occasion de la victoire des siennes 3:1 sur l'Australie. Elle estime qu'elle aurait dû marquer plus tôt. La tenante du titre de Ligue des champions de l'UEFA a sorti son habit de lumière à Augsbourg pour aider les Blagult à réserver leur place pour la demi-finale de mercredi 13 juillet à Francfrot, où elles seront opposées au Japon

Élue joueuse du match, la modeste Schelin s'est empressée de chanter les louanges de ses coéquipières aussi bien que de ses adversaires à la sortie de la pelouse.

Lotta, la Suède vient-elle de livrer sa meilleure performance de la compétition ?
Je suis très heureuse. Cette qualification pour les demi-finales est un vrai tour de force. Nous sommes tout près de réaliser notre rêve. Je ne sais pas si nous avons livré notre meilleure performance jusqu'ici. Lors du match précédent, on a quand même battu les États-Unis ! Mais aujourd'hui aussi, on a fait un beau match et cette victoire nous permet d'aller en demi-finale.

Ce soir, je vais fêter notre succès. Nous penserons au Japon demain.
Lotta Shelin

Que pensez-vous de la prestation de l'Australie ?
L'Australie a résisté jusqu'au bout. C'est une excellente équipe qui a tout tenté. De notre côté, quand on s'est retrouvées à 2:0, puis à 3:1, on ne s'est pas relâchées pour ne pas perdre la maîtrise du match, mais les Australiennes n'ont jamais cessé d'attaquer. Je crois que le troisième but est arrivé à un moment crucial pour nous.

Est-ce l'un des buts les plus faciles de votre carrière ?
Il fallait être là au bon moment. Quel plaisir de voir le ballon toucher le fond des filets et d'inscrire enfin un but à mon compteur ! Je suis soulagée, j'aurais dû le faire bien avant. C'est toujours agréable de marquer, mais le principal, c'est d'être en demi-finale.

Prochaine étape, le Japon. Quels sont vos sentiments sur ce match ?
Je connais un peu le Japon. Nous l'avons affronté deux fois cette année, mais ce soir, je vais fêter notre succès. Nous penserons au Japon demain. Nous pensions avoir des chances d'atteindre les demi-finales, mais nous avons avancé petit à petit.