Essai transformé pour les Britanniques (1:0)
© Getty Images

Moment historique sur la pelouse de Cardiff. Après les hymnes, dont le fameux “God save the Queen“ repris en chœur par le public du Millennium Stadium, les Britanniques donnent leur tout premier coup d'envoi olympique. Ces dernières entament fébrilement la rencontre, à l'image d'Anita Asante qui écope du carton jaune le plus rapide de l'histoire de la compétition (3').

Les hôtes finissent toutefois par se reprendre au quart d'heure de jeu. Anolia Aluko manque d'ouvrir le score sur une frappe contrée (21'), puis sert Asante qui place une tête sur le poteau de Jenny Bindon (33'), puis une autre hors cadre (35'). Une frappe au ras de la lucarne d'Alex Scott (38') achève une mi-temps à sens unique pour les joueuses de Hope Powell.

La seconde période débute sur les mêmes bases. Après plusieurs alertes sur les cages de Bindon, Stephanie Houghton finit par tromper la portière sur un coup franc d'une frappe sèche et croisée du pied droit (1:0, 64'). Les Kiwis attendent la 71ème minute pour se procurer leur première occasion franche, mais Sarah Gregorius manque son tête-à-tête avec Karen Bardsley, qui capte bien une frappe trop molle.

Avec trois points de pris, la Grande-Bretagne réussit donc son entrée dans l'Olympe, en attendant d'affronter le Cameroun ce samedi 28 juillet.