Cristiane conduit le Brésil en quart (0:1)
© Getty Images

Après une défaite contre la Grande-Bretagne, les Néo-Zélandaises ont la lourde tâche d'affronter l'armada brésilienne, idéalement lancée par la gifle infligée au Cameroun, pour leur entrée dans le Groupe E.

Les 15 premières minutes sur la pelouse du Millennium Stadium de Cardiff sont à l'avantage des les doubles médaillées d'argent. Cristiane, titularisée après sa superbe entrée lors du premier match tire trois fois au but. Les Kiwis finissent toutefois par prendre confiance, à l'image de Sarah Gregorius qui file au duel - perdu - avec la gardienne Andreia. L'action la plus chaude est tout de même à mettre au crédit de Formiga d'une puissante volée, mais le ballon est dévié et passe tout près du poteau de Jenny Bindon.

La seconde mi-temps continue sur des bases identiques. Marta et ses troupes dominent mais se heurtent à des adversaires coriaces. La libération brésilienne et la dévastation néo-Zélandaise, interviennent finalement à cinq minutes de la fin. Suite à une ouverture de Marta sur coup franc, la défense repouse dans les pieds de Cristiane qui adresse spontanément une merveille de lob sous la barre (0:1, 86'). L'attaquante conforte ainsi son record de meilleure buteuse de l'histoire de la compétition.

La gardienne Andreia s'illustre en devenant la première à jouer huit rencontres du Tournoi Olympique de Football Féminin sans encaisser de but. C'est par conséquent avec une différence de buts confortable que le Brésil prend provisoirement la tête avec six points, et est déjà qualifié en quart de finale avant le choc contre la Grande-Bretagne le mardi 31 juillet. La Nouvelle-Zélande affrontera le Cameroun.