Les Américaines en première classe (3:0)
© Getty Images

Après leur victoire renversante contre la France, les Américaines peuvent se qualifier en cas de succès face à la Colombie. La tâche semble compliquée pour cette dernière, qui s'est inclinée en ouverture contre la RDP Corée. 

Le premier quart d'heure est américain. Alex Morgan file d'abord dans le dos de la défense mais voit la gardienne Sandra Sepulveda lui plonger courageusement dans les pieds (5'). Lauren Cheny croit ensuite tenir l'ouverture, mais son but est refusé pour une faute sur Natalia Gaitan (9'). Sepulveda s'illustre à nouveau en repoussant une puissante frappe du gauche d'Abby Wambach (12'). Les Cafeteras mettent plus de 20 minutes à se montrer dangereuses par Carmen Rodallega, mais la numéro 9 subit le retour d'Heather O'Reilly (23').

Megan Rapinoe trouve enfin la faille à la demi-heure de jeu. Servie par Morgan, la blonde platine trouve une magnifique trajectoire plongeante sur une frappe de 20 mètres (33', 1:0). Maria Usme tente ensuite une audacieuse riposte de plus de 30 mètres qui manque de surprendre Hope Solo (38'), mais l'héroïne colombienne de la fin de première période est Gaitain, qui empêche Rapinoe de doubler la mise avec un incroyable réflexe sur sa ligne (45'+1).

L'échéance n'est que repoussée en seconde mi-temps. Wambach, escortée par le retour de la défense colombienne, s'impose tout en puissance sur une frappe glissée (74', 2:0). La buteuse dépasse ainsi Mia Hamm et Tiffeny Milbrett en cumulant six buts olympiques pour les USA. Carli Lloyd conclut ensuite un beau mouvement collectif d'une frappe croisée à ras de terre (77', 3:0).

Cette lourde addition propulse les Stars and Stripes en quart de finale, avant même d'affronter la RDP Corée pour le troisième match ce mardi 31 juillet. La Colombie sera ce jour-là le dernier adversaire de la France dans le Groupe G.