Le Canada refroidit tout un pays (0:2)
© Getty Images

La Grande-Bretagne défie le Canada sur la pelouse du City of Coventry Stadium pour le dernier quart de finale. Le vainqueur de ce match sait ce qui l'attend : une place dans le dernier carré face aux Etats-Unis.

Sans sa star Kelly Smith, laissée sur le banc au bénéfice de la jeune Ellen White, l'équipe de Hope Powell est bousculée par le puissant duo Christine Sinclair - Melissa Tancredi. Cette dernière décale Jonelle Filigno qui sollicite les gants de Karen Bardsley de l'entrée de la surface (6'). Cette même Filigino est la première arrivée sur un corner tendu de Sophie Schmidt, et trouve magnifiquement la lucarne de Bardsley en mettant son pied en opposition (12', 0:1).

Les Trois Lionnes réagissent par Jill Scott des 22 mètres, mais Erin McLeod est vigilante (17'). Cela a le mérite de réveiller l'assistance qui pousse ses joueuses. A commencer par Karen Carney, dont la tête n'accroche pas le cadre (23'). C'est sur ce temps fort que les Canucks refroidissent l'assistance en doublant la mise sur un beau coup franc de Christine Sinclair, qui contourne le mur et plonge dans les filets (26', 0:2).

Intraitables
Les Nord-Américaines peuvent à présent se concentrer sur la préservation de cet avantage, tout en tentant quelques contres. Les Britanniques, toujours poussées par leur public, tentent de contourner le problème en s'en remettant à de longs ballons.  Sinclair manque de tuer le match dans les dix dernières minutes, mais Bardsley sauve les siennes (83'). Fara Williams tente de loin, mais au dessus (87'), la gardienne canadienne McLeod met fin à une séquence chaude dans son camp (89'), puis la tête de Carney est trop imprécise (90').

C'est donc un Canada solide et réaliste qui ira offrir un duel nord-américain à Old Trafford, ce lundi 6 août contre les Stars and Stripes.