Revers de la médaille pour les Bleues (1:0)
© Getty Images

Trois jours après leurs défaites en demi-finales du Tournoi Olympique de Football Féminin, la France et le Canada se retrouvent à Coventry pour le match de la consolation, et de la médaille de bronze.

Les Françaises, qui restent pourtant sur un 4:0 infligé aux Canucks à la dernière Coupe du Monde Féminine de la FIFA, et une victoire 2:0 au Turnoi de Chypre sont nerveuses. Deux premières tentatives timides de Louisa Necib (8') et Gaetane Thiney (9') n'effacent pas les nombreuses erreurs techniques. Côté canadien, la stratégie prudente est basée sur les contres. Sur l'un d'eux, Christine Sinclair rase la barre transversale d'une frappe croisée à l'entrée de la surface (15').

Après sa faute de main à l'origine de l'ouverture du score japonaise, Sarah Bouhaddi frôle une nouvelle déconvenue en se prenant les pieds dans ceux de sa défenseuse Laura Georges. Heureusement pour la gardienne, sa chute n'a aucune conséquence (26'). La première alerte française vient comme souvent d'Elodie Thomis sur le côté droit, magnifiquement lancée en profondeur par la tête de Marie-Laure Delie, mais Erin McLeod ferme l'angle (27'). Delie s'essaie ensuite à une reprise en aile de pigeon sur une centre tendu de Necib, mais son tir est contré (37'). 

Cruel dénouement pour les Bleues
Le repos fait du bien aux joueuses de Bruno Bini, qui se procurent plusieurs situations brûlantes. Idéalement placée dans la surface, Necib voit son tir détourné en corner (49'), Thiney touche la base du poteau (63'), Thomis fait vibrer la transversale (63'), Corine Franco voit son tir sorti sur la ligne (70'), puis un autre dévié au dessus de barre (78'). Les Françaises harcèlent la cage canadienne, et obtiennent même un coup franc indirect adressé en retrait à Eugénie Le Sommer, qui tire au dessus (86'). Cette dernière rase ensuite la lucarne avec sa tête (88').

Ce n'est pas le jour des Bleues, et pas leur tournoi non plus. Le Canada réussi le hold up parfait en transformant sa seule sérieuse occasion par Diana Matheson qui convertit dans les arrêts de jeu la seule occasion des Nord-Américaines (90'+2, 1:0).

Sinclair et ses coéquipières se rendront à Londres pour la cérémonie de remise de leur médaille de bronze, et la France termine de nouveau quatrième, comme lors d'Allemagne 2011.