Cameroun
© Getty Images

C'était hier...
Comme l’Afrique du Sud, le Cameroun participe pour la première fois à Londres au Tournoi Olympique de Football Féminin. Si les tentatives précédentes ont toutes échoué, c’est pour une bonne raison : selon l’aveu même des dirigeants, le niveau du football féminin au Cameroun était tout simplement trop faible. Une faiblesse due en partie au fait que la pratique du football chez les femmes n’était pas aussi structurée que chez les hommes. Depuis, les choses semblent avoir évolué dans le bon sens pour les Lionnes Indomptables.

Aujourd'hui
Si les sélections africaines n’ont remporté qu’un seul match lors des précédents Tournois Olympiques de Football Féminin, le Cameroun ne compte pas se limiter à un rôle de figurant à Londres. Cette confiance s’explique probablement par la conquête de la médaille d’or, l’an dernier aux Jeux Africains de Maputo. "Je crois en ce groupe que j’ai bâti pierre par pierre. On s’est qualifiés pour les Jeux en éliminant le Nigeria, l’une des meilleures équipes d’Afrique et même du monde", souligne le sélectionneur Enow Nagatchu. "C'est le résultat d’un travail initié il y a trois ans. J’espère que nos performances permettront de stimuler l’intérêt pour le football féminin au Cameroun".

Et demain ?
L’an dernier, la Fédération camerounaise s’est engagée à améliorer l’organisation du football féminin. S’il existe un championnat de première et de deuxième division ainsi qu’une coupe nationale, il reste encore beaucoup à accomplir. Un bon parcours aux Jeux Olympiques offrirait à ce sport une précieuse exposition médiatique à travers tout le pays.

La boîte à infos
Stars d'hier
Henriette Nzepang, Régine Mvoué, Rita Djob, Manuella Bekombo

Stars actuelles
Annette Flore Ngo Ndom (gardienne), Françoise Josephine Bella (milieu), Patience Christine Manie (défenseuse), Gabrielle Aboudi Onguene (attaquante), Michelle Madeleine Ngono Mani (attaquante)

La qualif en stats
Les Camerounaises n’ont eu aucun mal à dompter le Mali au premier tour, empochant deux victoires 5:0 et 1:0. Elles se sont ensuite inclinées 2:0 en cumulé face à la Guinée équatoriale, mais ont été repêchées après qu’une joueuse équato-guinéenne a été jugée inéligible. Au dernier tour, le Cameroun a eu besoin des tirs au but pour venir à bout du Nigeria.

Le chiffre
9 - C’est le nombre de buts marqués par le Cameroun lors des qualifications pour les Jeux Olympiques de Londres.