Grande-Bretagne
© Getty Images

C'était hier…
Aucune équipe représentant la Grande-Bretagne n'avait jamais participé au Tournoi Olympique de Football Féminin auparavant. Pour être encore plus précis, aucune sélection issue des îles britanniques n'a jamais obtenu sa qualification pour l'épreuve olympique. Aujourd'hui, l'Angleterre se trouve à la pointe du football féminin britannique, comme en attestent les deux quarts de finale de Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ disputés en 2007 et 2011. La troisième place de l'UEFA EURO Féminin obtenue en 2009 marque également un tournant important. En revanche, l'Irlande du Nord, l'Écosse et le Pays de Galles restent très discrets au niveau international.  

Aujourd'hui 
L'Angleterre se maintient dans les dix premiers du Classement mondial féminin FIFA/Coca-Cola. Le parcours réalisé en Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™ interrompu par la France en quart de finale a permis aux Trois Lionnes de conforter leur stature internationale. La sélectionneuse Hope Powell comptera sans doute sur le soutien du public. En mars, l'Écosse et le Pays de Galles ont atteint des sommets inédits dans la hiérarchie mondiale et pointent désormais aux 21ème et 45ème rangs, respectivement. L'Irlande du Nord reste cependant au-delà de la 50ème place.

Et après ?
La meilleure buteuse écossaise Julie Fleeting a décliné l'invitation mais sa coéquipière en club et en sélection Kim Little est prête à relever le défi. Les Galloises Jess Fishlock et Gwennan Harries, ainsi que les Écossaises Jennifer Beattie et Ifeoma Dieke sont également motivées.

La boîte à infos
Stars du passé
Gillian Coultard, Pauline Hamill, Kelly Smith

Stars actuelles
Alex Scott (défenseuse), Jill Scott (milieu de terrain), Fara Williams (milieu de terrain)

La qualification en stats
La Grande-Bretagne est qualifiée d'office en tant que pays hôte.

Le chiffre

100 - L'Angleterre compte actuellement dans ses rangs trois joueuses ayant franchi le cap des 100 sélections : Casey Stoney, Rachel Unitt et Fara Williams.