La RDP Corée a remporté la première Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA en battant les Etats-Unis en finale de Nouvelle-Zélande 2008. Récentes championnes du monde de la catégorie U-20, les Asiatiques brisent la tradition qui avait vu les Américaines remporter précédemment les éditions inaugurales de la Coupe du Monde Féminine, de la Coupe du Monde Féminine U-20 et du Tournoi Olympique Féminin.

Les Américaines prennent pourtant les commandes dès les premiers instants sans même se créer la moindre occasion. Une longue touche de Cloee Colohan déviée maladroitement par la gardienne Hong Myong Hui dans son propre but complique rapidement les affaires coréennes. Surtout que son homologue Taylor Vancil, elle, ne tremble pas sur offensives asiatiques. Myong se rattrape en mettant un terme à une action rageuse de Vicki DiMartino, mais à la mi-temps, les championnes d'Asie ne sont pas sereines.

Jon Myong Hwa tente de prendre les choses en mains au retour des vestiaires mais ne parvient pas à tromper la vigilance de Vancil. Au contraire, ce sont les Américaines qui passent près du K.O. mais DiMartino n'appuie pas assez sa frappe. Les Coréennes attendent le dernier quart d'heure pour réagir. A peine entrée en jeu, Ri Un Ae frappe un coup franc sur la barre, Kim Un Ju remet à l'aveugle devant le but et Kim Un Yang est là pour placer sa tête sous la barre de Vancil et offrir une prolongation à sa formation.

Durant la demi-heure supplémentaire, les Américaines dominent légèrement les débats, mais des deux côtés, les gardiennes assurent l'essentiel... jusqu'à la 113ème minute. Le moment choisi par Jang Hyon Sun pour tromper Vancil au terme d'une contre-attaque d'école.

Malgré tous leurs efforts, les Américaines ne refont pas leur retard et voient l'équipe de Ri Ui Ham relporter la première Coupe du Monde Féminine U-17 de l'histoire.