L'Allemagne a su surmonter la déception de sa demi-finale perdue pour monter sur la troisième marche du podium de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2008. Sur la pelouse du North Harbour Stadium d'Auckland, les filles de Ralf Peter sont facilement venues à bout de l'Angleterre. Les Britanniques quittent tout de même le tournoi avec le sourire, fières d'avoir atteint le dernier carré.

Même si les deux premières timides occasions sont allemandes, le premier arrêt est signé Almuth Schult. La remplaçante d'Anna Sarholz dans dévie en corner une belle frappe de Danielle Carter. Ce n'est pas suffisant pour faire douter la Mannschaft qui concrétise sa domination après dix minutes. A la réception d'un corner de Dzsenifer Marozsan, Inka Wesely inscrit de la tête le premier but de cette "petite finale". Marozsan est tout près d'inscrire son septième but du tournoi, mais sa course côté gauche se termine par un extérieur du pied au ras du poteau de Lauren Davey. La numéro 10 allemande aura trois autres occasions nettes avant la pause, mais Davey se montre aussi spectaculaire qu'efficace sur sa ligne.

La deuxième période n'est que la confirmation de la première. Davey est inspirée sur chaque tentative allemande, et lorsqu'elle est battue, comme sur une frappe du gauche d'Alexandra Popp, le poteau vient à sa rescousse. En revanche elle peut rien sur la reprise à bout portant de Turid Knaak après un corner de Marozsan remis dans l'axe par Wesely. Dans le dernier quart d'heure, Jordan Nobbs frappe sur la barre allemande et sur la contre-attaque, Lynn Mester met le point final à cette démonstration en coupant un centre de Carolin Simon. Au coup de sifflet final, les larmes de Christchurch paraissent bien loin et les Allemandes quittent la Nouvelle-Zélande avec le sourire et la médaille de bronze.