On connaît désormais l'affiche de la finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2008. Et les Etats-Unis y seront après avoir sorti l'Allemagne, grande favorite, au stade des demi-finales. Menées très tôt dans la partie, les filles de Kazbek Tambi ont renversé la vapeur dans les dernières minutes pour décrocher leur billet pour le grand rendez-vous.

Le premier coup franc de Dzsenifer Marozsan offre une occasion à Alexandra Popp et Taylor Vancil a le bon réflexe sur sa reprise en déséquilibre. Popp ne va pas patienter longtemps avant d'inscrire son deuxième but du tournoi. Un corner de Marozsan lui permet de faire admirer son jeu de tête, et l'Allemagne mène 1:0 après six minutes. La réplique américaine intervient sur coup franc un quart d'heure plus tard. Mais Anna Sarholz s'interpose sur la frappe enroulée de Julia Roberts. A la demi-heure de jeu, la frappe lobée de Crystal Dunn est aussi spectaculaire que la parade d'Anna Sarholz. Kristie Mewis tente aussi sa chance, mais Sarholz fait bonne garde. L'Américaine croit tenir l'égalisation, mais le poteau gauche de la gardienne allemande renvoie sa frappe enroulée. Les Stars and Stripes se croient même maudites quand Sam Mewis connaît le même sort que sa sœur aînée, sa tête ne trouvant que la transversale.

La seconde période part sur le même rythme et il manque peu de chose à Turid Knaak pour doubler la mise, Taylor Vancil s'y reprenant à deux fois pour stopper sa frappe. En revanche, elle bloque sans problème la frappe suivante de Popp à mi-hauteur. Son homologue se montre moins inspirée sur un centre d'Erika Tymrak, à peine entrée en jeu. Sarholz ne peut capter le ballon et Vicki DiMartino est en embuscade pour inscrire son cinquième but en cinq rencontres. L'Allemagne met quelques minutes à encaisser le coup et repart à l'assaut des buts de Vancil. Mais l'incroyable se produit à dix minutes du terme sur une frappe monumentale d'Amber Brooke. Le cuir atterrit sur la barre, mais Courtney Verloo est à l'affût pour envoyer le ballon dans les filets et son équipe en finale.