La RDP Corée s'est qualifiée pour la finale de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2008. Pour atteindre la dernière marche, les Asiatiques sont venues à bout de l'Angleterre ce jeudi sur la pelouse du QE II Stadium de Christchurch. La Anglaises sont éliminées mais tenteront de repartir de Nouvelle-Zélande avec le sourire et une médaille de bronze.

Visiblement impressionnées par l'enjeu les deux équipes entrent timidement dans le match. Symbole de la fébrilité coréenne, la gardienne Myong Hui Hong laisse filer en corner un ballon peu appuyé. Mais les Européennes ne se montrent pas plus à l'aise, Jordan Nobbs manquant complètement son coup de pied de coin. C'est aussi sur une maladresse anglaise que les championnes d'Asie font trembler les filets pour la première fois de la journée. Enfermée côté droit, Un Byol Ho évite la sortie de but, fait un pas en retrait et trompe Lauren Davey dans un angle fermé. La réponse anglaise est signée Lucy Staniforth à la conclusion d'une combinaison initiée Lauren Bruton et relayée par un centre de Rebecca Jane. Mais sa reprise dévissée retombe dans les bras de Hong. Nobb se montre plus adroite cinq minutes après, mais sa frappe terrible de 20 mètres est claquée par Hong. Les filles de Hui Ham Ri ne laissent pas passer l'occasion suivante. Après un numéro de Hyon Hi Yun sur la droite et centre en retrait, Un Hyang Kim manque sa frappe mais l'opportuniste Myong Hwa Jon devance Davey pour marquer son quatrième but du tournoi.

La deuxième période ne change pas grand-chose aux affaires anglaises. Les filles de Lois Fidler peinent à se montrer dangereuses et subissent les assauts répétés des Coréennes. Seule une sortie ratée de Hong offre un semblant d'occasion aux Anglaises. Mais le coup franc d'Isobel Christiansen ne décolle pas. Au contraire, on passe près du 3:0 quand Yu Ri Jong manque son lob devant Davey. Mais l'espoir anglais renaît grâce à Rebecca Jane, bien lancée en profondeur par Bruton. Il reste alors un quart d'heure à jouer. Ce ne sera pas assez pour arracher la prolongation.

Déjà championne du monde dans la catégorie U-20, la RDP Corée tentera d'ajouter une ligne à son palmarès dès dimanche. Ce sera face au vainqueur de la seconde demi-finale entre l'Allemagne et les Etats-Unis.