Evans Adotey, sélectionneur du Ghana
Nous avons mal débuté dans ce tournoi, mais nous avons bien relevé la tête et nous terminons avec six points, dans un groupe très compliqué. Nous sommes qualifiés pour les quarts de finale. C'est une belle performance pour nous. En tant qu'entraîneur, mon travail est de motiver les joueuses. Nous savions que le Paraguay allait être un adversaire difficile car même s'il avait subi deux grosses défaites avant aujourd'hui, nous savions qu'il aurait à cœur de terminer le tournoi sur une note positive. Nous n'avons pas été surpris de voir que le score était de 0:0 à la mi-temps. Sandra, notre capitaine, peut marquer de n'importe quelle position. Elle l'a encore montré aujourd'hui. Je suis très fier d'elle. Je n'ai pas d'informations sur la RDP Corée, notre adversaire en quarts de finale, je sais simplement que cette équipe a terminé en tête du Groupe C, ce qui veut dire que nous devrons être bien préparés.

Nelson Basualdo, sélectionneur du Paraguay
Ce fut un match équilibré. Elles ont eu des occasions, nous aussi, mais nous avons un peu baissé en intensité en deuxième période et cela nous a coûté le match. Nous sommes tristes, car nous avions beaucoup d'ambition sur ce match. Nous aurions pu au moins obtenir le match nul, mais je suis satisfait du rendement de mes joueuses aujourd'hui. Elles ont fait énormément d'efforts. Nous progressons peu à peu. Le rythme d'un Mondial est très élevé. Le football pratiqué est très rapide et très précis. Maintenant, je vais faire en sorte que mes joueuses continuent de progresser pour avoir d'autres opportunités dans les tournois à venir.