Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Trois habituées et une nouvelle venue

© Getty Images
  • L’Espagne, la RDP Corée et le Japon ont l'avantage de l’expérience
  • La Nouvelle-Zélande en terre inconnue
  • Le beau jeu à l’honneur

Seize équipes étaient présentes sur la ligne de départ de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018 ; elles ne sont plus que huit. Les deux premiers quarts de finale opposeront l’Espagne à la RDP Corée et le Japon à la Nouvelle-Zélande. Ces deux affiches auront lieu à Colonia del Sacramento. Selon toute vraisemblance, le spectacle devrait être au rendez-vous. En effet, ces quatre équipes ont déjà marqué 26 buts au total depuis le début du tournoi.

Les matches

Espagne – RDP Corée, 14h (heure locale), Colonia

Japon – Nouvelle-Zélande, 17h (heure locale), Colonia

À savoir

Le club des trentenaires : Le match face à la Nouvelle-Zélande s’annonce un peu particulier pour l’équipe japonaise, qui disputera son 30ème match en Coupe du Monde Féminine U-17. À ce jour, une seule autre équipe a franchi la barre des trente rencontres dans cette compétition : la RDP Corée. Face à l’Espagne, les Nord-Coréennes effectueront leur 31ème sortie dans cette épreuve.

Grande première : La Nouvelle-Zélande s’apprête, quant à elle, à disputer le premier quart de finale de Coupe du Monde Féminine U-17 de son histoire. Elle trouvera face à elle un adversaire expérimenté, mais aussi difficile. En effet, les Océaniennes n’ont jamais gagné, ni même marqué contre les Japonaises. Lors des phases de groupes des éditions 2010, 2012 et 2014, les Asiatiques se sont à chaque fois largement imposées (6-0 puis 3-0 à chaque fois).

Un trio expérimenté : À chaque fois que l’Espagne s’est qualifiée pour une Coupe du Monde Féminine U-17, elle a atteint les demi-finales (2010, 2014, 2016). La Rojita parviendra-t-elle à renouveler l’exploit en 2018 ? Elle compte en tout cas plusieurs internationales expérimentées dans ses rangs, à l’image d’Eva Navarro, de Claudia Pina et de Catalina Coll. Toutes trois sont montées sur la troisième marche du podium de Jordanie 2016. Elles étaient également présentes cette année en France pour disputer la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA.

© Getty Images

Les joueuses à suivre

Irene Lopez (ESP) : auteure d’un doublé lors de la large victoire 5-0 sur le Canada, la milieu de terrain a démontré qu’elle n’était maladroite dans le dernier geste.

Anna Leat (NZL) : face à une attaque japonaise en réussite, la gardienne néo-zélandaise devra évoluer à son meilleur niveau si elle veut aider son équipe à accéder au dernier carré.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Paralluelo sur toute la ligne

23 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Les bons plans d'Adotey

23 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Le grand appétit des Little Nadeshiko 

22 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

La phase de groupes en chiffres

22 nov. 2018