Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Air de déjà vu et buteuse attendue

© Getty Images
  • Il reste deux billets pour les demi-finales
  • Le Ghana en verve, l’Allemagne en force
  • Le Mexique et le Canada rêvent d’une première qualification pour le dernier carré

Quatre équipes, deux matches, un seul objectif : les demi-finales. À Montevideo, le Ghana affrontera le Mexique. Un peu plus tard dans la journée, l’Allemagne et le Canada clôtureront le bal des quarts de finale. Ghanéennes et Allemandes étaient déjà présentes dans le dernier carré en 2012 (les secondes dès l’édition inaugurale, en 2008). En revanche, pour les Canadiennes et les Mexicaines une qualification constituerait une grande première.

Les matches

Ghana - Mexique, 16h (heure locale), Montevideo
Allemagne - Canada, 19h (heure locale), Montevideo

À savoir

Série record : Le Ghana a remporté ses trois matches au premier tour. Si les Black Maidens s’imposent face au Mexique, elles établiront un nouveau record. En effet, aucune sélection africaine n’a jamais réussi à aligner quatre victoires consécutives en Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA.

Buteuse patentée : Les chances de victoire du Ghana reposeront en grande partie sur les épaules de Mukarama Abdulai. La surdouée a déjà frappé à six reprises depuis son arrivée en Uruguay. Elle se trouve actuellement à égalité avec Jane Ayieyam en tête du classement des meilleures buteuses ghanéennes en Coupe du Monde Féminine U-17. Toutefois, sa rivale a signé son total sur deux éditions. Dans toute l’histoire de la compétition, une seule joueuse a été plus prolifique en phase de groupes. Il s’agit de l’Allemande Kyra Malinowski, auteure de sept réalisations en 2010 (trois contre le Mexique et quatre contre l’Afrique du Sud).

La passe de trois : Le Mexique a validé son billet pour les quarts de finale de la Coupe du Monde Féminine U-17 pour la troisième fois de son histoire. En 2014, les Tricolores s’étaient inclinées face au Japon (2-0) ; deux ans plus tard, le Venezuela a mis fin à leur parcours (2-1). La troisième tentative sera-t-elle la bonne ?

Invaincues : Les statistiques plaident plutôt en faveur de l’Allemagne, à l’approche du choc entre les deux équipes. En effet, les Canadiennes n’ont jamais battu leurs rivales européennes en Coupe du Monde Féminine U-17. En 2008, la Mannschaft s’était imposée 3-1 en quarts de finale. Les duels disputés lors des phases de groupes 2014 et 2016 se sont à chaque fois soldés sur des scores de parité (2-2 et 1-1).

© Getty Images

Les joueuses à suivre

Alison Gonzalez (MEX) : à l’occasion du nul (1-1) entre les deux équipes, la Mexicaine a fait plier la défense japonaise pour la première fois depuis 513 minutes en Coupe du Monde Féminine U-17.

Wiebke Willebrandt (GER) : la gardienne allemande a mis ses mains, mais aussi ses pieds, à contribution face aux États-Unis. Ses interventions incroyables lui ont permis de garder ses cages inviolées.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Les bons plans d'Adotey

23 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Paralluelo sur toute la ligne

23 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

La phase de groupes en chiffres

22 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Le grand appétit des Little Nadeshiko 

22 nov. 2018