Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Démonstration de force et première fois

© Getty Images

• L'Espagne sacrée pour la première fois en Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA
• Le Mexique deuxième, son meilleur résultat dans l'histoire du tournoi
• Troisième place historique pour la Nouvelle-Zélande

LE FILM DE LA JOURNÉE

L'Espagne remporte la première Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA de son histoire, à l'issue d'une victoire acquise de haute lutte sur le Mexique (2-1). La Nouvelle-Zélande couronne son parcours historique à Uruguay 2018 en s'adjugeant la troisième place aux dépens du Canada (2-1).

Les résultats

Finale
Espagne 2-1 Mexique

Match pour la troisième place
Nouvelle-Zélande 2-1 Canada

À retenir

Une Rojita d'école : L'ouverture du score par Claudia Pina illustre à merveille le jeu espagnol. À la sortie d'une série de passes, Salma Paralluelo a repris de la tête un long ballon de Maria Mendez, pour trouver Pina qui a feinté son vis-à-vis avant de conclure d'une frappe sans appel.

Un parterre de VIP : De nombreux invités de marque se trouvaient parmi les 5488 spectateurs venus assister à la finale du tournoi à Montevideo, dont Gianni Infantino et Alejandro Dominguez, respectivement président et vice-président de la FIFA, Yon De Luisa, président de la Fédération mexicaine de football, et Rafael Del Amo, vice-président de la Fédération espagnole de football.

Une figure locale au coup d'envoi : L'un des plus grands footballeurs uruguayens et FIFA Legend Diego Forlan a lancé les festivités en apportant le trophée sur le terrain peu avant le coup d'envoi. Comme s'il était besoin d'une motivation supplémentaire, la *Rojita *et *El Tri *ont ainsi pu apercevoir l'objet de leur convoitise. Gageons cependant que certaines n'ont pas osé le regarder par superstition.

*Un au revoir en chanson : *Avant la finale Espagne-Mexique, le public du stade Charrúa a eu droit à une interprétation d'"Uruguay Noma" par un groupe d'enfants, dont certains venus de l'Escuela 355 où plusieurs joueurs uruguayens se sont rendus cette semaine pour motiver la jeune génération.

Wisnewski flambe : Le premier match de la journée a été marqué par un nouveau record. Grace Wisnewski a signé le but le plus rapide de l'histoire du tournoi pour conduire les siennes sur la troisième marche du podium. Ses proches n'ont pas assisté au début du tournoi, car l'attaquante pensait que son temps de jeu serait limité. Une fois la Nouvelle-Zélande qualifiée pour les demi-finales en partie grâce à Wisnewski, sa famille a fait le voyage et doit sûrement s'en féliciter aujourd'hui !

© Getty Images

Entendu…

"Je ne suis pas vraiment consciente de la portée de notre performance. Nous verrons lors de notre retour en Espagne les répercussions de ce sacre mais il semblerait que l'équipe a été suivie de très près au pays. C’est un moment spécial, absolument unique en son genre" - Toña Is, sélectionneuse de l'Espagne

"Indépendamment du résultat d'aujourd'hui, nous avons fait une superbe campagne. La troisième place est la cerise sur le gâteau. Elle vient parachever le tournoi exceptionnel de mon équipe. Je ne crois pas qu'une seule joueuse doutait de la victoire. Beaucoup de jeunes footballeuses ont vu ce que mes filles ont accompli et voudront marcher sur leurs traces. C'est une vraie réussite" - Leon Birnie, sélectionneur de la Nouvelle-Zélande

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Les championnes d'Europe règnent sur le monde (2-1)

01 déc. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Un atelier où l'éthique et le ludique vont de pair

27 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

La Nouvelle-Zélande en force et en bronze (2-1)

01 déc. 2018