Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Trinité-et-Tobago 2010

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Trinité-et-Tobago 2010

5 septembre - 25 septembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2010

Etoiles du futur

Kim Daye and Yeo MinJi (10) of South Korea celebrate
© Getty Images

Après une finale passionnante qui a vu la République de Corée s’emparer du titre mondial au bout du suspense, l’heure est venue de distribuer les récompenses individuelles venant saluer les performances des meilleures joueuses tout au long des 20 jours de compétition.

Ballon d’or adidas : Yeo Min Yi (KOR)
Ballon d’argent adidas : Kumi Yokoyama (JPN)
Ballon de bronze adidas : Kim Kum Jong (PRK)

Soulier d’or adidas : Yeo Min Ji (KOR)
Soulier d’argent adidas : Kyra Malinowski (GER)
Soulier de bronze adidas : Kumi Yokoyama (JPN)

Yeo Min Ji a été la grande artisane du triomphe sud-coréen, et pas uniquement à cause de ses huit buts inscrits au cours de la compétition. Habile, puissante et dotée d’une frappe redoutable, la capitaine a su enfiler le costume de l’héroïne quand il le fallait, comme en quarts de finale face au Nigeria (4 buts et une passe décisive). Avant cela, elle avait signé un doublé contre l’Afrique du Sud et une réalisation face au Mexique en phase de groupes, puis un autre but en demi-finale contre l’Espagne. Au final, les deux récompenses majeures ne sont pas de trop pour un si grand talent.

La Japonaise Kumi Yokoyama a été présentée par son propre sélectionneur comme "sa meilleure joueuse". Elle l’a démontré non seulement par ses actions d’éclat et ses dribbles inspirés, mais aussi par ses buts décisifs, en quart de finale face à la République d'Irlande puis en demi-finale contre la RDP Corée. En phase de poules, elle avait sauvé l’honneur face à l’Espagne lors de la première journée, avant de contribuer aux scores fleuves infligés à la Nouvelle-Zélande et au Venezuela.

L’attaquante nord-coréenne Kim Kum Jongnous a impressionnés par son missile longue distance fatal à l’Allemagne, la grande favorite de l’épreuve. A chaque rencontre, la numéro 10 a fait montre de sa vitesse, de sa puissance et de sa maîtrise du ballon. Principale animatrice offensive de son équipe, elle s’est également distinguée par son tempérament de leader sur le terrain.

L’Allemande Kyra Malinowski a trouvé le chemin des filets dans deux rencontres seulement, mais cela lui a suffi pour décrocher le Soulier d’argent. Avec un triplé en première journée face au Mexique et un quadruplé contre l’Afrique du Sud, cette attaquante élancée s’est montrée particulièrement habile dans son positionnement face au but.

Gant d’or adidas : Dolores Gallardo
La solidité de Dolores Gallardo entre les poteaux a été l’un des facteurs clés du beau parcours de l'Espagne. Elle a fait la différence dans plusieurs matches, à commencer par le tout premier contre le Japon, dans lequel elle a sauvé sa défense en diverses occasions. Son plus beau fait d’armes restera la petite finale, où elle a résisté à un siège de 10 minutes des joueuses nord-coréennes pour offrir à son équipe une médaille de bronze amplement méritée. La sociétaire du FC Séville a su s’imposer à son poste par ses excellents réflexes, son sang-froid dans les duels, son autorité naturelle et son à-propos dans les sorties aériennes.

Prix du fair-play de la FIFA : Allemagne
Malgré son élimination en quarts de finale, la sélection allemande reçoit une récompense méritée pour son comportement exemplaire tout au long de l’épreuve. Les protégées de Ralf Peter, impressionnantes en phase de groupes avec de véritables démonstrations (9:0 contre le Mexique et 10:1 contre l’Afrique du Sud), ont toujours respecté leurs adversaires, même dans la tourmente suivant la défaite face à la RDP Corée.

La FIFA décerne ce prix à partir d’une évaluation fondée sur les observations des membres du Groupe d’Etude Technique de la FIFA, qui fournissent une analyse détaillée du comportement des équipes sur le terrain et en dehors. L’objectif est de promouvoir l’esprit sportif tant chez les joueuses que chez les techniciens et les spectateurs des compétitions de la FIFA.

Explorer le sujet

Articles recommandés

FIFA President Joseph S. Blatter talks to the media

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2010

Blatter : "Le football peut servir la cause des femmes"

24 sept. 2010

Hikaru Naomoto of Japan celebrates her first half penalty

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2010

Le triomphe de la stabilité

18 sept. 2010