Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Azerbaïdjan 2012

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2012

La France ajoute la chance à la performance

© Getty Images

Durant toute la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Azerbaïdjan 2012, les Bleuettes ont tantôt fait rimer France avec confiance, puissance et élégance… Tout en gardant de la constance dans la performance. Ce 13 octobre 2012, en remportant la finale aux tirs au but face à la RDP Corée (1 :1, 7 :6 t-a-b), elles ont mis un peu de chance dans la balance. Et ça a définitivement fait la différence. FIFA.com a assité aux réjouissances.

"C’est magique, on a juste un peu du mal à se rendre compte, mais ce n’est pas grave, on réalisera plus tard !", lance Sandie Toletti, capitaine de l’équipe, le trophée dans les mains. "Je trouve que notre titre est mérité, même si il y a eu des situations un peu chaudes sur la fin. Certes, on a eu un peu de chance, mais il faut savoir la provoquer !", ajoute-telle, tout sourire.

Un sourire qui contraste fortement avec les larmes essuyées il y a encore trois mois, en finale de l’UEFA EURO U-17, perdue par la France face à l’Allemagne… aux penalties. "On n’en a pas parlé, et honnêtement, ça ne nous a pas travaillé", raconte la géniale milieu de terrain Ghoutia Karchouni, qui avait elle-même échoué dans sa tentative contre la* Mannschaft*. "Le mot d’ordre était de ne pas stresser. Il fallait juste choisir un côté et s’y tenir," enchaîne Toletti.

Ça parait simple. Mais dans un Tofig Bahramov Stadium de Bakou plein comme un œuf, en finale d’une Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, il fallait une bonne dose de confiance pour s’élancer, dans cette fatidique séance."Les dieux du football ont été avec nous. On a été sauvé par la barre. Il y a eu quelques situations extrêmement délicates, mais les filles n’ont jamais paniqué. Plus que de la chance, je crois surtout qu’elles ont eu une force mentale exceptionnelle", analyse Guy Ferrier, sélectionneur ému. "Il y a peut-peut être une petite part d’insouciance, mais c’est surtout un mélange de mental et de talent".

Ambiance et récompense

Deux vertus qui collent bien à Griedge Mbock Bathy, Ballon d’Or adidas de la compétition. Encore blessée à quelques jours du coup d’envoi d’Azerbaïdjan 2012, la défenseuse centrale d’origine camerounaise a dû se battre pour être opérationnelle à Azerbaïdjan 2012. Finalement prête, elle a fait parler sa classe durant toute la compétition, jusqu’à livrer une copie parfaite en finale. "Elle mérite plus qu’un Ballon d’Or ! C’est une joueuse sensationnelle, formidable", résume Aissatou Tounkara, sa coéquipière au poste d’arrière centrale.

"Je ne sais pas si ce Ballon d’Or est mérité, en tout cas j’ai galéré pour l’avoir. J’étais blessé avant la compétition, j’ai eu du mal à revenir. Du coup,  l’histoire se termine bien. Je suis d’autant plus touchée que ce prix a été décerné à une défenseuse pour la première fois de l’histoire. Et remis en plus par une légende, Michel Platini !", raconte l’intéressée qui, en plus d’être une grande joueuse, passera le baccalauréat ES à la fin de l’année. Mais pas question pour autant de ne se consacrer plus qu’à l’économie : "Je pourrais, mais je vais peut-être bien continuer le foot...", se marre-t-elle.

"Non je ne compte pas non plus pas prendre ma retraite", enchaîne Romane Bruneau, 16 ans, hilare. Gant d’Or de la compétition, la pensionnaire de la Roche-Sur-Yon aura également été l’une des grandes dames de cette compétition. Battue qu’à deux reprises au cours d’Azerbaïdjan 2012, les deux fois contre la RDP Corée, elle a arrêté deux tirs au but lors de la séance de penalties et transformé le sien. Mais elle garde le triomphe modeste : "J’ai crû à une blague au départ, je me suis dit que ce n’était pas possible. Je n’aurais jamais crû l’avoir un jour, et en fait…"  

Sans arrogance, avec persévérance, la France connaît enfin la délivrance. Elle mérite bien cette vague de reconnaissance.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2012

Finale intense, victoire de la France

13 oct. 2012

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2012

Les Bleuettes ont chassé le blues

12 oct. 2012

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2012

Grigri Griedge

07 oct. 2012

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2012

Finale, Azerbaïdjan 2012 : France - RDP Corée

13 oct. 2012

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2012

Azerbaïdjan 2012 : Les lauréates des prix individu...

13 oct. 2012

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2012

Cérémonie de clôture de Azerbaïdjan 2012.

13 oct. 2012

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2012

Cousin-Declercq, paire de dames... et d'as

03 oct. 2012