Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Uruguay 2018

Ghana et Nouvelle-Zélande en quarts, Finlande et Uruguay en larmes

  • Le Ghana et la Nouvelle-Zélande valident leur billet pour les quarts
  • L’Uruguay et la Finlande éliminés
  • Le Japon franchit deux seuils historiques

LE FILM DE LA JOURNÉE

Les noms des premiers qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA sont désormais connus : vainqueurs de la Finlande et de l’Uruguay, le Ghana et la Nouvelle-Zélande accèdent à la suite du tournoi. Les Océaniennes seront présentes à ce stade de la compétition pour la première fois en six participations. Parallèlement, le Japon a offert au public uruguayen un véritable festival offensif contre l’Afrique du Sud, tandis que le Mexique a battu de justesse le Brésil.

La troisième journée d’Uruguay 2018 aura été marquée par une pluie de buts : avec 14 réalisations en quatre matches, les attaquantes n’ont pas chômé. Dans le Groupe A, le Ghana a pris le meilleur sur la Finlande pendant que la Nouvelle-Zélande signait son second succès en autant de sorties, aux dépens de l’hôte uruguayen. Dans le Groupe B, le Japon a infligé une sévère correction à l’Afrique du Sud. De son côté, le Mexique a fait un pas supplémentaire vers les quarts de finale, en dominant le Brésil.

Les résultats

Groupe A

Finlande 1-3 Ghana
Uruguay 1-2 Nouvelle-Zélande

Groupe B

Japon 6-0 Afrique du Sud
Mexique 1-0 Brésil

À retenir

Maldonado envahi par les enfants : En Uruguay, les élèves de certaines écoles publiques peuvent choisir d’assister aux cours le matin ou le midi. Les lève-tôt ont donc pu s’offrir un match de Coupe du Monde Féminine U-17 pour débuter leur week-end. Les nombreux enfants ont mis une ambiance très particulière dans le stade, pour le plus grand bonheur des deux équipes.

Deux buts historiques : En inscrivant le deuxième but du Japon contre l’Afrique du Sud, Haruka Osawa a également signé la centième réalisation du Japon en Coupe du Monde Féminine U-17. Aucune autre équipe n’a encore franchi cette barre symbolique. Un peu plus tard, Sara Ito a creusé l'écart (4-0) et marqué au passage le 600ème but de l’histoire du tournoi.

Buteuse et danseuse : Vanessa Buso a donné l’avantage au Mexique et, dans la foulée, offert au public un spectacle pour le moins étonnant. La jeune Mexicaine s’est précipitée vers sa sélectionneuse Monika Vergara pour la congratuler... avant d’exécuter un court pas de danse composé de plusieurs mouvements de mains. Vergara a expliqué après la rencontre avoir composé une chorégraphie spéciale avec chacune de ses protégées.

© Getty Images

Soutien familial : Au coup de sifflet final, les joueuses finlandaises se sont littéralement effondrées sur la pelouse du stade de Montevideo. Les débutantes n’ont pu retenir leurs larmes après avoir concédé leur deuxième défaite en autant de sorties en Coupe du Monde Féminine U-17. Elles ont trouvé du réconfort dans les bras de leurs parents lors d'une scène particulièrement touchante.

Entendu...

"Notre but est de minimiser les contres de l’adversaire en opérant à partir d’une défense solide. Mais nous cherchons toujours à marquer un maximum de buts" - Futoshi Ikeda, sélectionneur du Japon, dévoile sa stratégie

Suivez Uruguay 2018

Twitter | Facebook | Instagram

À venir

(horaires en heure locale)
Samedi 17 novembre

Groupe C
États-Unis – RDP Corée, Colonia, 14h00
Allemagne – Cameroun, Colonia, 17h00

Groupe D
République de Corée – Canada, Montevideo, 16h00
Colombie – Espagne, Montevideo, 19h00

Explorer le sujet

Articles recommandés

Uruguay 2018

Le Mexique à l'usure (1-0)

16 nov. 2018

Uruguay 2018

Le Ghana donne encore le la (1-3)

16 nov. 2018

Uruguay 2018

Festival japonais (6-0)

16 nov. 2018