Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Grandes affiches et petites nouvelles

© Getty Images
  • Les Groupes A et B ouvrent le bal d’Uruguay 2018
  • La première sortie du pays hôte devrait attirer du monde à Montevideo
  • La Finlande effectuera ses débuts à ce niveau

Pays hôte de la compétition, l’Uruguay sera l’une des têtes d’affiche de la première journée de la sixième édition de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA. Quatre matches comptant pour les Groupes A et B auront lieu le 13 novembre en ouverture.

L’Estadio Charrua de Montevideo servira de cadre aux deux rencontres du Groupe A. En lever de rideau, la Nouvelle-Zélande donnera la réplique à la Finlande, qui fera sa première apparition dans ce tournoi. Un peu plus tard, l’Uruguay affrontera le Ghana. L’Estadio Domingo Burgueno Miguel de Maldonado proposera pour sa part deux un choc entre le Brésil et le Japon, suivi d’une confrontation entre le Mexique et l’Afrique du Sud.

© Getty Images

Les matches

Groupe A : Nouvelle-Zélande - Finlande | Uruguay - Ghana
Groupe B : Brésil - Japon | Mexique - Afrique du Sud

À savoir

L’Uruguay veut briser la malédiction : Les hôtesses de l’édition 2018 espèrent être les premières à passer la phase de groupes de la Coupe du Monde Féminine U-17. Pour ce faire, elles devront commencer par négocier un premier obstacle de taille. Lors d’Azerbaïdjan 2012, les Ghanéennes les avaient battues 5-0, signant au passage leur plus large victoire dans cette compétition. Difficile à croire, la Black Maiden Mumuni Fuseina s’apprête à disputer sa troisième Coupe du Monde Féminine U-17. Elle était déjà présente en 2014 au Costa Rica, à l'âge de 13 ans.

Bis repetita à Maldonado : Le Mexique et l’Afrique du Sud figuraient déjà dans le Groupe B de la Coupe du Monde Féminine U-17 en 2010, à Trinité-et-Tobago. Huit ans plus tard, l’histoire se répète. Les Mexicaines n’ont sans doute pas oublié que leurs devancières s’étaient largement imposées (4-0) à l’époque. De leur côté, les Sud-Africaines espèrent livrer un bon match, après huit ans d’absence à ce niveau. "Nous voulons confirmer notre bonne forme actuelle", souligne la sélectionneuse sud-africaine Simphiwe Dludlu.

La première de la Finlande : Malgré quelques apparitions en Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, la Finlande dispute sa première Coupe du Monde Féminine U-17 en Uruguay. Les Nordiques sont les seules débutantes, mais le sélectionneur Marko Saloranta prévient : ses joueuses sont douées et audacieuses.

Le Japon en quête d’un nouveau titre : Les Japonaises se sont fixé pour objectif de remporter leur deuxième titre mondial dans cette catégorie, afin de revenir à hauteur de leurs voisines et rivales nord-coréennes. En guise d’entrée en matière, elles affronteront le Brésil, champion d’Amérique du Sud en titre. Le sélectionneur Luizao promet d'aligner une équipe "parfaitement préparée" et "pleine de talent".

Les joueuses à suivre
Momoka Kinoshita (Japon)
Mukarama Abdulai (Ghana)
Gisseli (Brésil)
Alison Gonzalez (Mexique)

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

L'armure mentale d'Abdulai

10 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

Uruguay 2018 en chiffres

11 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Gisseli, maillot jaune et rouge à lèvres

10 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA

La petite Kinoshita la joue comme une grande

10 nov. 2018