Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016

Reporté

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Jon défend fermement son rêve

Deyna Castellanos of Venezuela is challenged by Jon Yun Sim of Korea DPR
© Getty Images

On attendait un duel équilibré, il n'en a rien été. En demi-finale de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016, la RDP Corée a facilement dominé le Venezuela et son étoile, Deyna Castellanos, complètement éteinte pendant 90 minutes. La faute notamment à Jon Yun Sim, dont la prestation en défense centrale a permis aux Nord-Coréennes de conserver leur cage inviolée et de se qualifier sans trembler pour la finale.

"C’est notre grand rêve. Nous sommes prêts à battre n’importe quelle équipe car notre objectif est le titre", annonce-t-elle au micro de FIFA.com quelques minutes après la victoire face 3:0. Au coup de sifflet final, la joie s’est emparée tous les membres de l’équipe, joueuses et encadrement, qui ont formé un cercle pour un petit discours conclu par des applaudissements chaleureux. Les joueuses sont ensuite rentrées au vestiaire sans manifester leur joie ou lever la voix, sûrement car elles savaient que leur mission n’était pas encore finie.

La défense nord-coréenne pouvait s’attendre à vivre un cauchemar face à Castellanos, au top de sa forme dans les trois derniers matches. Mais Jon et sa partenaire dans l'axe Ri Kum-Hyang ont réussi à éclipser la buteuse sud-américaine. "Nous savions que nous avions affaire à une grande joueuse, qui a montré son talent face aux autres équipes. Nous avons donc étudié ses déplacements avec la vidéo", révèle Jon. "Nous avons écouté les consignes du sélectionneur et nous les avons suivies. Grâce à ce travail, nous l'avons empêchée de menacer nos cages".

Les Nord-Coréennes ont mal démarré la compétition en concédant un nul spectaculaire (3:3) aux Anglaises. Les trois rencontres suivantes ont été dominées par le tandem défensif Jon et Ri. Au cours de cette séquence, seule la Ghanéenne Acheampong a réussi à faire trembler leurs filets, en quart de finale. "Au début du tournoi, nous étions très tendues car c’était notre premier match en Coupe du Monde", admet la grande défenseuse, pour expliquer ce départ manqué. 'Mais nous avons ensuite décidé de montrer notre force défensive et je pense que notre placement s'est amélioré. Ça nous a facilité les choses par la suite. J’ai joué avec Ri plusieurs années dans la même équipe. Nous nous comprenons donc bien".

Installée dans les gradins du Stade International d'Amman quelques minutes après avoir décroché la qualification, Jon semblait confiante en assistant au coup d'envoi de la deuxième demi-finale entre le Japon et l’Espagne. "Nous sommes en finale et nous ne devons pas nous concentrer sur l’adversaire, mais sur notre propre performance", assurait-elle, alors que le Japon n'avait pas encore fait exploser la défense espagnole 3:0). "Nous avons confiance en nous et sommes venues pour remporter le titre, quel que soit l’adversaire. Vu ce que nous avons montré dans les matches précédents, nous pouvons battre n’importe qui".

C'est aussi cet état d'esprit qui avait permis aux Nord-Coréennes de remporter l'édition inaugurale du tournoi e, Nouvelle-Zélande en 2008. Même si Jon était trop jeune pour suivre les rencontres en direct, elle sait que cette génération a montré la voie aux suivantes. "J’étais petite et je n’ai pas vu le match. J’ai lu des informations sur cette victoire dans les journaux et depuis cette époque, je veux marcher sur les pas de ces joueuses et faire partie des meilleures", annonce-t-elle. "Je vais regarder ces extraits sur FIFA.com et voir comment elles s’y sont prises avant nous. Je pense que ça va beaucoup nous aider pour reconquérir le titre, huit ans après."

La RDP Corée affrontera le Japon, une équipe qu’elle a déjà battue en finale de la Coupe d’Asie Féminine U-16 2015. Les joueuses aborderont donc en confiance ce duel face à un adversaire bien connu, vendredi 21 octobre au Stade International d’Amman. Un test sérieux face à des attaquantes nippones qui ont de quoi faire peur, avec 19 buts inscrits en cinq matches. Mais ça, c'était avant de se frotter à Jon...

Explorer le sujet

Articles recommandés

Ja Un-Yong (C) of Korea DPR scores her team's second goal

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Les Coréennes trois fois trop fortes (0:3)

17 oct. 2016

6 - Grande classe et fair-play anglais

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Le fair-play règne sur les terrains jordaniens

17 oct. 2016

Pom Ui Kim of Korea DPR (R) celebrates scoring a goal with Un Gyong Pyon during the FIFA U-17 Women's World Cup Jordan 2016 quarter final match between Korea DPR and Ghana at Al Hassan International Stadium on October 13, 2016

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Ja et Kim font décoller l'avion nord-coréen

14 oct. 2016

Hyang Sim Sung of Korea DPR

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Sung Hyang entre beau souvenir et bel avenir

03 oct. 2016

Christy Ucheibe (R) of Nigeria jumps for a header with Ri Hae Yon of Korea DPR

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Ri veut être reçue dix sur dix

12 oct. 2016

Venezuela - RDP Corée : meilleurs moments en vidéo

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Venezuela - RDP Corée : meilleurs moments en vidéo

17 oct. 2016

RDP Corée - Nigeria : meilleurs moments en vidéo

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

RDP Corée - Nigeria : meilleurs moments en vidéo

08 oct. 2016

Angleterre - RDP Corée : meilleurs moments en vidéo

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Angleterre - RDP Corée : meilleurs moments en vidé...

01 oct. 2016