Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

L'armure mentale d'Abdulai

© Getty Images
  • Mukarama est l'une des stars montantes du football africain
  • La surdouée a dû convaincre sa maman de lui laisser vivre sa passion
  • Le Ghana affrontera l'Uruguay lors du match d'ouverture

Mukarama Abdulai arrive sur la pointe des pieds devant le micro de FIFA.com pour se plier à un exercice dont elle a déjà commencé à dompter les ficelles, la faute à des performances hors-normes avec l'équipe U-17 du Ghana. La rançon de la gloire car le talent passe rarement inaperçu.

Douze fois buteuses sur la route de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018 dans la zone africaine, l'attaquante a un pied et quatre orteils dans la qualifications des Black Maidens, qui n'ont pas dû réfléchir à deux fois avant de la nommer capitaine. Si Abdulai préfère parler avec ses pieds, elle dégage aussi une force intérieure contagieuse dont le Ghana compte bien profiter lors de son aventure uruguayenne, qui débutera ce mardi 13 novembre face au pays hôte.

"Le sélectionneur nous prépare déjà depuis longtemps à ce premier match et à l'ambiance qui nous attend", souligne-t-elle. "Nous devrons afficher une concentration à toute épreuve pour ne pas nous laisser bousculer par les encouragements des supporters locaux pour leur équipe", ajoute celle dont la confiance s'est construite en forçant son destin.

Retourner la veste de sa maman

"Ce n'était pas dans la culture pour une fille de jouer au foot et de se frotter aux garçons mais mon premier obstacle se trouvait à la maison : ma maman ne croyait pas dans ma capacité à réussir avec le ballon. Elle a d'abord cherché à me convaincre de ne pas m'investir dans le football", confie la surdouée qui a cependant pu compter sur un autre membre de la famille. "Mon frère a toujours cru en moi au point de m'aider à trouver un entraîneur et une bonne structure pour me développer."

Il ne faut sans doute par chercher plus loin l'origine de sa détermination sans faille. "Maintenant, ma maman est la elle la première à me soutenir en m'encourageant à travailler dur et à me dépasser à l'entraînement", se félicite celle qui s'est donnée comme mission de vie de devenir professionnelle.

Aujourd'hui, la principale relais sur le terrain du sélectionneur Evans Adotey cherche à transmettre son envie de déplacer les montagnes. "Je ne sais pas ce qui m'attend mais je crois dans ma capacité à surmonter les épreuves qui se présenteront à moi. J'ai la responsabilité d'être la plus forte mentalement de toutes mes équipières et cela me convient très bien." Abdulai tentera de partager cette croyance avec son équipe avant de pénétrer sur le terrain de l'Estadio Charrua de Montevideo.

Le phénomène du football africain a pris la mesure de l'enjeu. "Je crois en moi et dans les équipières et j'espère les inspire à se dépasser. La Coupe du Monde peut changer nos vies en nous ouvrant les portes d'une carrière. Il faudra répondre présent devant les défis et être persévérantes jusqu'au bout."

Cela tombe bien, Abdulai est aussi forte dans sa tête qu''avec ses pieds. "Si j'ai réussi à faire changer d'avis ma maman, tout est possible", annonce-t-elle.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Une décennie de talent adolescent

08 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Dludlu en fait beaucoup et en veut encore plus

07 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Les 336 invitées sont connues

05 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Navarro, un rêve sur la voie dorée

24 oct. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Uruguay 2018 :  Le compte à rebours a commencé !

06 nov. 2018