Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

L'Espagne a le dernier mot (1-1, 3-1 t.a.b)

  • L'Espagne fait tomber le champion du monde aux penalties
  • Quatrième dernier carré en quatre participations pour la Rojita
  • Les statistiques du match

L'Espagne pèse trois podiums en Coupe du Monde Féminine U-17, la RDP Corée trois finales. Les deux superpuissances veulent garder leurs bonnes habitudes ce samedi 24 novembre en quart de finale mais selon la formule consacrée, dans le sport il faut toujours un perdant.

Visiblement, personne ne veut pas de ce rôle. Entre la rivalité et la peur de quitter la compétition, les erreurs techniques sont presque plus nombreuses que les occasions de but pendant les 15 premières minutes, le temps pour le moteur espagnol de se mettre en route. Il ne commence cependant à chauffer que dans les derniers instants du premier acte avec Eva Navarro et Paola Henrandez pour l'allumage.

Même scénario après la pause, les deux équipes restent sur leurs positions et les spectateurs sur leur faim. Pas grand-chose à leur proposer dans le second acte, tout juste une frappe à bout portant de Salma Paralluelo et des contres asiatiques bien orchestrés. Le meilleur arrive finalement sous la forme d'un concours esthétisme de la tête entre Kim Kyong Yong et Claudia Pina. La deuxième répondant au but de la première en moins de deux minutes avant une nouvelle vague offensive 100% espagnole dans les derniers instants. Le tableau d’affichage ne s'anime cependant plus.

Les 22 actrices règlent finalement leurs comptes des 11 mètres et à ce petit jeu le sang-froid est espagnol. Nerea Nevado offre la une libération à hauteur des peurs et souffrances endurées pendant 90 minutes, au milieu de Coréennes inconsolables. La Rojita signe un quatrième carré en quatre participations après avoir fait tomber le champion du monde en titre.

Joueuse du match : Catalina Coll (ESP)

Explorer le sujet