Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Uruguay 2018

L'Europe et l'Amérique du Nord marquent leur territoire

Korea DPR v Germany - FIFA U-17 Women's World Cup Uruguay 2018
© Getty Images
  • Le champion du monde est tombé de haut contre l'Allemagne
  • Démonstration de force de l'Espagne, des États-Unis et du Canada
  • Quatre victoires avec au moins trois buts d'écart

LE FILM DE LA JOURNÉE

L'Europe a peut-être envoyé un signal fort d'une passation de pouvoir à venir en mettant à genoux les deux Corées, ce mercredi 14 novembre. La deuxième journée de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018 a également vu deux des trois représentants de la Zone CONCACAF confirmer ouvertement leurs ambitions.

Les résultats

Groupe C
Etats-Unis 3-0 Cameroun
RDP Corée 1-4 Allemagne

Groupe D
République de Corée 0-4 Espagne
Canada 3-0 Colombie

À retenir

Le malheur des unes fait le bonheur des autres : Les États-Unis ont mis fin à une série de deux défaites d'affilée en Coupe du Monde Féminine U-17 en prolongeant la frustration des Camerounaises. Les Lionnes restaient elles sur trois défaites de suite avant d'entamer leur aventure sud-américaine par une nouvelle désillusion. Elles devront faire tomber l'un des deux autres épouvantails du Groupe C, la RDP Corée et l'Allemagne, pour découvrir les charmes d'une victoire.

La prime à l'expérience : Elles ont brillé il y a trois mois en décrochant la médaille d'argent de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA en France, elles sont de retour dans la catégorie inférieure avec l'Espagne. Résultat ? Une supériorité à tous les étages logique qui a fait une première victime : la République de Corée. Eva Navarro, Claudia Pina et Catalina Coll ont marché sur l'eau. Les deux premières ont marqué trois des quatre buts de la victoire espagnole, alors que la dernière a tout fait pour ne jamais rechercher un ballon dans ses filets.

Duel en mode alternatif : Le Canada et la Colombie se sont regardés de loin pendant 45 minutes, sans doute paralysés par l'enjeu et l'envie de mieux faire après une série de sorties mondialistes décevantes. Deuxième acte et nouveau scénario avec 22 actrices métamorphosées, touchant trois fois la barre transversale notamment. Le happy end est finalement revenu au Canada grâce à trois buts inscrits dans le dernier quart d'heure qui permettent aux Nord-Américaines de signer la plus large victoire de leur histoire dans la compétition.

Même pas peur : La RDP Corée se présentait avec un avantage psychologique en Uruguay avec ses trois finales de Coupe du Monde Féminine U-17, deux titres et un nouveau sacre de reines d'Asie au compteur. Il en fallait visiblement plus pour faire trembler des Allemandes en démonstration avec Gia Corley en chef d'orchestre, et un bijou d'esthétisme de Sophie Weidauer.

Entendu...

"Nous méritons cette victoire après avoir lutté si fermement. C'est bon pour la confiance mais nous aurons besoin de repousser encore nos limites pour poursuivre dans cette voie contre les États-Unis et le Cameroun" - Ulrike Ballweg, sélectionneuse de l'Allemagne

Suivez Uruguay 2018

Twitter | Facebook | Instagram

À venir

(horaires en heure locale)
Vendredi 16 novembre novembre
Groupe A
Finlande - Ghana, Montevideo, 16h00
Uruguay - Nouvelle-Zélande, Montevideo,19h00

Groupe B
Japon - Afrique du Sud, Maldonado, 14h00
Mexique - Brésil, Maldonado, 17h00

Explorer le sujet

Articles recommandés