Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA

La petite Kinoshita la joue comme une grande

© AFC
  • Kinoshita est la plus jeune joueuse de l'effectif japonais
  • Elle a joué un rôle crucial dans la qualification pour Uruguay 2018
  • La meneuse de jeu ambitionne d'offrir au Japon un nouveau titre mondial U-17

Des quatre matches de la première journée de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, la confrontation entre le Brésil et le Japon s'annonce comme la plus alléchante, et ce pour une raison évidente : les deux pays réussissent toujours à produire des équipes très douées sur le plan technique.

On associe généralement le talent technique au football brésilien. Mais chez les féminines, le Japon n'a rien à envier au Brésil, surtout chez les jeunes. Dans les rangs des Little Nadeshiko, Momoka Kinoshita en est le dernier exemple en date.

Née en mars 2003, la milieu de terrain est la plus jeune joueuse de l'effectif nippon. Dans son rôle de meneuse de jeu, elle a excellé l'an dernier dans le Championnat Féminin U-16 de l'AFC, qui faisait également office de tournoi qualificatif pour Uruguay 2018. L'ancien sélectionneur Naoki Kusunose dit d'elle que c'est une joueuse "très technique et dangereuse".

"C'est un honneur de recevoir ce genre de compliments", insiste la joueuse de 15 ans à alors que le Japon s'apprête à faire ses débuts en Uruguay contre le Brésil. "Ça renforce ma confiance quand on me félicite pour ma technique."

Kinoshita a attiré l'attention lors des qualifications asiatiques par sa capacité d'animation dans l'entrejeu et son habileté devant le but adverse. Elle a marqué à deux reprises, égalisant contre la RDP Corée en phase de groupes. Ayant fait ses preuves sur la scène continentale, elle veut désormais montrer ce dont elle est capable devant le monde entier.

"En tant que meneuse de jeu, mon rôle est de garder notre rythme", explique-t-elle. "Notre tactique est d'avoir la possession, donc j'essaie de bouger avec le ballon et d'aider l'équipe à pratiquer notre jeu. Et bien sûr, je veux marquer des buts importants et donner des ballons décisifs."

Inspirée par une icône

Si l'on considère qu'elle joue pour Nippon TV Menina, le centre de formation du club Nippon TV Beleza, 15 fois champion du Japon, on comprend que Momoka Kinoshita tire déjà son inspiration du plus haut niveau. La meneuse de jeu de l'équipe première de Beleza est Mizuho Sakaguchi, vainqueur avec le Japon de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Allemagne 2011™.

"C'est mon idole", souligne-t-elle. "Elle peut contrôler le jeu grâce à sa technique et à son expérience et elle est également capable d'aider l'équipe en marquant ou en faisant des passes décisives. Je suis loin d'être à son niveau, mais je veux apprendre d'elle le plus possible tant que je joue à ses côtés."

Kinoshita ne cache pas son impatience d'en découdre dans cette Coupe du Monde U-17. "Pour être honnête, je suis un peu nerveuse car c'est notre première Coupe du Monde. En même temps, je suis tellement heureuse de pouvoir jouer au niveau mondial. L'un des objectifs que je me suis fixé pour le tournoi est de prendre du plaisir. Et la meilleure façon d'y arriver, c'est de faire de notre mieux et de bien jouer collectivement."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Les dés sont jetés

29 mai 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Tout ce qu'il faut savoir sur le Tirage au sort officiel

29 mai 2018