Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

La phase de groupes en chiffres

© Getty Images

La sixième édition de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA met en lumière les sélections féminines jeunes les plus talentueuses de la planète. Avant d'entrer dans la phase à élimination directe de la compétition, FIFA.com revient sur quelques-unes des statistiques les plus étonnantes de la phase de groupes.

1,000,000

Après la première journée d'Uruguay 2018, le nombre total de spectateurs présents aux matches de toutes les éditions de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA a franchi la barre du million.

600

En transformant son penalty contre l'Afrique du Sud, à l'occasion de la deuxième journée du Groupe B, la Japonaise Sara Ito a signé le 600ème but de l'histoire de la compétition.

100

Peu de temps avant d'atteindre cette barre symbolique, le Japon était devenu la première nation à inscrire 100 buts en Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, grâce à la deuxième réalisation personnelle d'Osawa dans cette même rencontre.

78

Le Ghana est l'équipe qui a le plus frappé au but avec 78 tirs, soit une moyenne de 26 tentatives par match. Par ailleurs, la sélection africaine compte 24 tirs cadrés (soit huit par match).

68

Le temps de jeu effectif du match d'ouverture, qui opposait le Brésil au Japon dans le Groupe B, à Maldonado, a été le plus long de cette phase de groupes, avec 68 minutes et 15 secondes réellement jouées. À l'inverse, la rencontre entre l'Uruguay et la Nouvelle-Zélande, pour le compte de la deuxième journée, a vu le ballon en jeu pendant seulement 41 minutes et 45 secondes.

66

Après ses trois premières sorties, l'Espagne affiche une moyenne de 66% de possession de balle, la meilleure de la compétition. Elle est suivie par la Finlande (63%), qui a fait ses premiers pas dans le tournoi, tandis que la Colombie occupe la dernière place de ce classement (37%).

© Getty Images
10

Le Ghana et l'Espagne sont au coude-à-coude pour le titre de l'attaque la plus prolifique d'Uruguay 2018, avec dix réalisations au compteur pour chacune de ces deux formations. L'Afrique du Sud possède la moins bonne défense, avec dix buts encaissés.


9

En tête du Groupe A, le Ghana est la seule sélection à avoir décroché les neuf points possibles en phase de groupes. Les Africaines jouissent également de la meilleure différence de buts (+9), une statistique partagée avec les Espagnoles.

6

Mukarama Abdulai caracole en tête du classement des meilleures buteuses, avec six réalisations. Elle devance l'Espagnole Claudia Pina, auteure de trois buts. Cette incroyable performance aurait suffi à l'attaquante ghanéenne pour remporter le Soulier d'Or adidas des éditions 2008 et 2014 de la compétition.

© Getty Images
6

Les six équipes participant à leur sixième Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA se sont toutes qualifiées pour les quarts de finale. Le Canada, l'Allemagne, le Ghana, le Japon, la RDP Corée et la Nouvelle-Zélande n'ont en effet manqué aucune édition du tournoi.  

5

When Germany and Korea DPR met in Group C that became the most played match in tournament history (five).

5

Les cinq buts du Canada ont tous été inscrits en deuxième période. Les Néo-Zélandaises ont, quant à elles, marqué leurs trois buts avant la mi-temps.

© Getty Images
4

Seules quatre sélections n'ont concédé qu'un but jusque-là. Les gardiennes du Ghana, du Japon, du Mexique et de l'Espagne ont en effet été battues à une seule et unique reprise durant la phase de groupes.  

3

Pour la sixième fois consécutive, le pays hôte quitte la compétition en phase de groupes. Toutefois, l'Uruguay a engrangé plus de points (1) et inscrit plus de buts (2) pour cette édition 2018 que les trois derniers pays organisateurs (l'Azerbaïdjan en 2012, le Costa Rica en 2014 et la Jordanie en 2016).

1

La Nouvelle-Zélande est la seule équipe qualifiée qui disputera le premier quart de finale de son histoire. Les Kiwis, qui n'avaient jamais atteint ce stade lors des cinq éditions précédentes, ont finalement réalisé l'exploit sur le sol uruguayen, après avoir vaincu sur le fil la Finlande (1-0) et le pays hôte (2-1) lors de leurs deux premiers rendez-vous.

1

Wiebke Willebrandt est la seule gardienne à avoir été élue Joueuse du Match jusqu'ici. L'Allemande a reçu cette distinction personnelle au terme d'une prestation de haut vol contre les États-Unis, qui a permis à son équipe de décrocher son billet pour les quarts de finale.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Le grand appétit des Little Nadeshiko 

22 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Action, démonstration et frustration 

21 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Les grandes au rendez-vous, les petites avec l'honneur

20 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Sortie de route et ligne de départ pour la Celeste

21 nov. 2018