Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016

30 septembre - 21 octobre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

La ruée vers l’or est lancée

FIFA Beach Soccer World Cup Portugal 2015 adidas Golden Ball and adudas Golden Glove Awards
© Getty Images

Il n’y a plus que deux équipes en lice pour soulever le trophée de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016. Mais outre le Japon et la RDP Corée, qui s’affronteront en finale, l’Espagne et le Venezuela demi-finalistes malheureux, qui espèrent repartir avec du bronze autour du coup, peuvent encore mettre un peu d’or dans leurs valises, en l’occurrence celui récompensant les performances individuelles du tournoi.

Au lendemain des demi-finales, le Groupe d’Étude Technique de la FIFA (TSG), dirigé en Jordanie par la Française Elisabeth Loisel, a en effet annoncé la liste des joueuses finalistes dans la course au Ballon d’or adidas, récompensant la meilleure joueuse du tournoi, et du Gant d’Or adidas, remis à la meilleure gardienne de but.

Les finalistes en nombre
Sans surprise, les deux équipes finalistes sont les mieux représentées pour les prétendantes au Ballon d’Or, avec quatre nominées côté japonais, et trois dans le camp nord-coréen. Seule championne du monde 2014 présente en Jordanie, la capitaine nippone Fuka Nagano espère succéder sa compatriote à Hina Sugita, qui portait le brassard au Costa Rica. Ses coéquipières Riko Ueki et Hana Takahashi prétendent aussi au titre de meilleure joueuse grâce à leurs buts, respectivement quatre et trois, tandis que Hinata Miyazawa les régale avec sa visions et ses passes décisives, trois jusqu’à présent.

Si le trophée individuel doit revenir à une Nord-Coréenne, ce sera soit à Ri Hae Yon, qui pourrait même le cumuler avec celui de Soulier d’Or couronnant la meilleure buteuse, puisqu’elle a déjà trouvé cinq fois le chemin des filets, soit à Ri Kum Hyang ou Sung Hyang Sim. La première dirige à merveille la ligne défensive, tandis que la seconde est le complément parfait de Ri en attaque.

A moins que le titre ne revienne à une joueuse qui a brillé tout au long du tournoi, même si elle ne participera pas à la finale ? Dans ce cas, la Vénézuélienne Deyna Castellanos a forcément son mot à dire, après avoir porté presque à elle seule la Vinotinto jusqu’en demi-finale grâce à cinq buts tous plus beaux et importants les uns que les autres. L’Espagnole Laia Aleixandri n’en a marqué qu’un – mais quel but ! Une frappe en lucarne de 20 mètres contre la Nouvelle-Zélande - mais a parfaitement dicté le jeu de la Rojita depuis son poste de milieu de terrain. Quant à Candela Andujar, son activité incessante sur l’aile gauche a fait d’elles un poison pour toutes les défenses qui l’ont affrontée, et un atout précieux pour ses partenaires de la ligne d’attaque.

Des mains de ferLes attaquantes ont brillé mais ont aussi souvent été frustrées, parce que devant elles, elles ont souvent trouvés des murailles. Les arrêts de l’Espagnole Noelia Ramos ont notamment écœuré les attaquantes de l’Allemagne, sortie dès les quarts de finale, tandis que la Nord-Coréenne Ok Kum Ju, qui s’était inclinée trois fois en ouverture contre l’Angleterre, a vite rectifié le tir en multipliant les parades spectaculaires et décisives pour mener son équipe jusqu’en finale, en attendant peut-être mieux.

Enfin, si le Japon impressionne par la qualité de son jeu offensif, il ne serait peut-être plus en mesure de défendre son titre si Momoko Tanaka ne l’avait pas sorti de situations délicates, notamment face aux attaques des Etats-Unis en phase de groupe, de l’Angleterre en quart de finale, et de l’Espagne dans le dernier carré.

La liste complète des nominées

*Ballon d’or adidas
*Laia Aleixandri (ESP)
Candela Andujar (ESP)
Deyna Castellanos (VEN)
Hinata Miyazawa (JPN)
Fuka Nagano (JPN)
Ri Hae Yon (PRK)
Ri Kum Hyang (PRK)
Sung Hyang Sim (PRK)
Hana Takahashi (JPN)
Riko Ueki (JPN)

*Gant d’Or adidas
*Ok Kum Ju (PRK)
Noelia Ramos (ESP)
Momoko Tanaka (JPN)

Explorer le sujet

Articles recommandés

Espagne - Japon en images

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Espagne - Japon en images

17 oct. 2016

Venezuela - RDP Corée en images

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Venezuela - RDP Corée en images

17 oct. 2016

Espagne - Japon : meilleurs moments en vidéo

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Espagne - Japon : meilleurs moments en vidéo

17 oct. 2016

Venezuela - RDP Corée : meilleurs moments en vidéo

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Venezuela - RDP Corée : meilleurs moments en vidéo

17 oct. 2016

9 - Castellanos tombe sur un os

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Le Venezuela ne voulait pas revivre ça

18 oct. 2016

Deyna Castellanos of Venezuela with her mum Yrene Naujenis

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Castellanos vue par ses proches

12 oct. 2016