Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016

30 septembre - 21 octobre 2016

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Le ballon change la vie en Jordanie

Dans les cours d'éducation physique, elle courait plus vite que les garçons. Cette jeune fille a attiré l’attention de son enseignante, qui a vu en elle une candidate aux médailles pour le prochain championnat scolaire d'athlétisme des écoles. Elle a tenté sa chance, sans toutefois y trouver son compte. Elle a alors décidé de taper dans le ballon. Bonne idée...

Alanoud Ghazi Alzabrey, alors âgée de 12 ans, s’est vu proposer de rejoindre l'équipe de la Fondation Khoutouat, spécialisée dans le développement des enfants. Elle a participé à un championnat en Suède. Ce rendez-vous a marqué la première étape vers un avenir meilleur. "Je n'avais jamais voyagé en dehors de la Jordanie", confie Alanoud. "J'avais peur de m'éloigner de ma famille et de ma maison. C'était la première fois que je prenais l'avion. Heureusement, toutes ces peurs se sont dissipées quand je me suis retrouvée avec mes partenaires. Nous formions une vraie famille. Nous n'avons pas remporté le tournoi, mais nous avons beaucoup appris".

Quelques mois plus tard, début 2013, Alanoud a reçu un coup de téléphone de l'un des responsables de la sélection jordanienne U-14 qui l'invitait à intégrer le groupe appelé à disputer les qualifications de la zone Asie. "J'étais stupéfaite ! Je ne pensais pas avoir un jour l’honneur de représenter mon pays. Ma carrière de footballeuse a démarré depuis à cet instant. Par chance, ma famille était derrière moi pour m’aider à m'imposer", savoure-t-elle.

Après avoir porté le maillot de la sélection nationale, Alanoud a rejoint la section féminine du club d'Amman. À 16 ans, elle a remporté deux championnats féminins et un championnat U-16, dans lequel elle a marqué quatre buts, une moisson appréciable pour une défenseuse. Ses exploits ne sont pas passés inaperçus auprès des responsables de la sélection U-17. Ceux-ci lui ont donc proposé de participer aux premiers entraînements de l'équipe qui brandira l'étendard de la Jordanie pendant la Coupe du Monde Féminine U-17 2016, à domicile.

"Dès la première session, j'ai compris que ma vie avait totalement changé. En Jordanie, on considère qu’une convocation en équipe nationale est un grand honneur, quel que soit le niveau. Alors, imaginez si une place en Coupe du Monde est en jeu !", confie-t-elle, pleine d'enthousiasme. "Je me suis fixé un défi : gagner ma place dans l'équipe et progresser sur le plan technique. Je voulais montrer à tout le monde que les filles aussi étaient capables de bien jouer au football. Il faut faire tomber les barrières et montrer que les filles peuvent réaliser l'impossible."

La vie d'Alanoud a effectivement changé. Depuis ses débuts, elle affiche une confiance à toute épreuve. Elle ne craint plus de prendre l'avion ou de s'éloigner de sa famille. Elle a voyagé en Ouzbékistan, en Égypte, au Portugal, en Allemagne et en Angleterre, avant de rentrer au pays cette semaine pour la dernière étape de la préparation pour la Coupe du Monde Féminine U-17, qui débutera le 30 septembre.

Un talent timide
Les spectateurs qui assistent aux entraînements de la sélection jordanienne ne manquent généralement pas de remarquer sune jeune fille timide, à la peau très claire. Sur le terrain, elle fait pourtant preuve de dynamisme. Elle tape dans le ballon avec entrain et exécute parfaitement les consignes du sélectionneur. Elle attaque et elle défend en même temps. À la fin de l'entraînement, Jeeda Al Naber sourit et répond à nos questions, sans le moindre signe de fatigue. "Beaucoup de gens pensent que nous ne sommes pas capables de jouer. Ce qui compte en football, c'est de faire ses preuves balle au pied. Nous, les filles, avons démontré que nous étions à la hauteur sur la pelouse", assure-t-elle. "J'aime le football depuis que je suis toute petite. J'ai commencé à jouer à six ans. À l'école, je participais aux tournois de filles. J'ai ensuite décidé de rejoindre une équipe de jeunes. Puis, j'ai été convoquée en sélection U-14. Je fais désormais partie de l’équipe qui va disputer la Coupe du Monde U-17. Cette compétition va permettre au football féminin à se développer en Jordanie. Pour moi, c'est une grande joie d'être présente."

L’attaquante Leen Al-Btoush a découvert son talent en jouant avec les garçons. "Quand j'étais petite, je descendais dans la rue pour jouer au ballon avec mes frères et mes proches", raconte-t-elle. "J'adorais taper dans la balle. J'ai été repérée par la Fondation Khoutouat, qui m’a donné l’occasion de participer à des tournois à l'étranger. J'ai ensuite rejoint la sélection U-14 et disputé le championnat d'Asie Occidentale. Ces expériences m'ont permis de surmonter ma peur. Le football m'a donné de la confiance et m’a permis de développer ma personnalité. La peur s'est transformée en quelque chose de positif : je recherche la compétition pour me tester."

Le football a effectivement contribué au développement d'Al-Btoush, élue meilleure joueuse du championnat d’Asie en 2013 et 2015. Elle a également terminé meilleure buteuse de la dernière édition. Malgré son jeune âge, elle a été promue en équipe U-16. L’année dernière, elle a fait partie de nominées pour le titre de meilleure jeune sportive, décerné par le Comité olympique jordanien.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Natasha Martinez of Paraguay

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Martínez dans les cages avec un gros bagage

26 juil. 2016

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Badarneh, la tête et les jambes sur les terrains jordaniens

16 juin 2016

La Jordanie se prépare pour le jour J

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

La Jordanie se prépare pour le jour J

11 juil. 2016

La Jordanie prête à se frotter au plus haut niveau

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

La Jordanie prête à se frotter au plus haut niveau

18 mars 2016

USA U-17 women's national team coach B.J. Snow (Photo Credit: ISI Photos)

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Snow vise le sommet

20 juil. 2016

Mizuki Nakamura of Japan battles with Ellen Coleman of Ghana

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Coleman, l'expérience de la jeunesse

15 juil. 2016

Al-Badarneh de footballeuse à ingénieur

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Al-Badarneh de footballeuse à ingénieur

16 juin 2016

Yasmeen Khair, ambassadrice de Jordanie 2016

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016

Yasmeen Khair, ambassadrice de Jordanie 2016

29 avr. 2016