Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Tout le mérite aux Helmarit

© Others

• La Finlande participe à sa toute première Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA
• Elle a vaincu l'Angleterre et les Pays-Bas en qualification
• Le sélectionneur Marko Saloranta présente les atouts de sa formation

La Finlande est entrée dans l'histoire de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018 avant même le coup d'envoi du tournoi. Seules néophytes de l'épreuve, les Helmarit se sont qualifiées en s'offrant le scalp de l'Angleterre et des Pays-Bas. Le destin les a versées dans l'un des groupes les plus ouverts du premier tour, comprenant le Ghana et la Nouvelle-Zélande, deux habitués de la compétition, ainsi que l'Uruguay, l'équipe hôte.

"Avant le tirage au sort, j'espérais tomber dans le groupe de l'Uruguay, confie le sélectionneur Marko Saloranta au micro de FIFA.com. Jouer devant un public nombreux permet aux jeunes équipes d'engranger une expérience précieuse. Nous avons déjà connu cette ambiance pendant l'UEFA EURO et nous sommes impatients de la revivre, même dans un stade acquis à nos adversaires !"

Quelles surprises nous réservent les nouvelles venues finlandaises ? Saloranta nous livre les secrets du succès de ses protégées.

Talent

"En premier lieu, nous disposons de joueuses talentueuses. C'est une génération brillante, dont nous avions déjà repéré les capacités il y a trois ans. C'est la clé principale de notre succès."

Bravoure

"Mon équipe n'a peur de rien. Dans le tournoi de jeunes de l'UEFA disputé au Royaume-Uni avant l'EURO, nous nous sommes mesurés à l'Angleterre, à l'Espagne et à l'Italie. Les qualifications nous ont mis aux prises avec la Suède, la France et l'Écosse. Nous avons aussi rencontré l'Islande, de nouveau la Suède et les Pays-Bas. À l'EURO, nous avons été confrontés à l'Allemagne, aux Pays-Bas, à l'Angleterre et à l'Espagne. Pas mal, non ?

Une fois arrivées au match pour la troisième place contre les Anglaises, les joueuses se sont senties capables de l'emporter, même quand elles ont été menées 0-1. Au final, elles méritaient de s'imposer. Elles ont fait preuve d'un mental d'acier. Par le passé, les équipes finlandaises, tant féminines que masculines, partaient quasiment vaincues avant même d'affronter des formations de calibre mondial, parce qu'elles se considéraient comme des seconds couteaux. Je n'ai pas cette impression avec mes U-17. Je n'ai jamais senti de peur, quel que soit leur adversaire. Elles jouent pour gagner contre les grandes équipes, et pas seulement pour survivre. C'est un état d'esprit qui devrait nous aider en Coupe du Monde."

Témérité

"Attendez-vous à quelque chose d'un peu différent par rapport au football finlandais traditionnel. Nous prenons presque toujours le contrôle de la balle. Nous ne nous contentons pas de défendre à neuf ou dix en guettant les occasions de contre-attaque. Nous cherchons à dominer le match et à nous emparer du ballon le plus rapidement possible, même face aux gros bras, en pratiquant un jeu offensif. Les joueuses ne sont pas très physiques. La plupart sont petites et techniques, et ce style dynamique, fait de combinaisons, nous a bien réussi."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Tirage au sort officiel de la Coupe du Monde Fémin...

30 mai 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Uruguay 2018 : meilleurs moments du Tirage au sort

30 mai 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Les dés sont jetés

29 mai 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Ouverture de la billetterie pour la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA...

15 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

La Finlande rejoint l'Allemagne et l'Espagne en Uruguay

21 mai 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Capi, mascotte officielle d'Uruguay 2018

07 juin 2018