Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Les Etats-Unis veulent réparer l'anomalie

© Others
  • Les USA n'ont jamais remporté la Coupe du Monde Féminine U-17
  • Entretien avec le sélectionneur Mark Carr à l’approche d’Uruguay 2018
  • "Nous irons là-bas pour gagner", annonce-t-il

Les États-Unis détiennent le record de titres en Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ (trois) et en Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA (trois, à égalité avec l’Allemagne). Une compétition résiste pourtant aux ambitions américaines : la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA.

Crystal Dunn, Samantha Mewis, Morgan Brian et leurs partenaires ont failli remporter le tournoi inaugural en 2008 en Nouvelle-Zélande), mais leur échec (2-1) face à la RDP Corée en prolongation a marqué le début d’une longue série de désillusions. Depuis, les États-Unis n’ont plus passé la phase de groupes. Pire encore, ils n’ont même pas réussi à se qualifier pour le tournoi en 2010 et 2014.

Uruguay 2018 est donc pour les Américaines l’occasion de remettre les pendules à l’heure. L’objectif est clair : devenir la seconde nation, après le Japon, à remporter toutes les épreuves mondiales féminines.

"À nous d’imposer notre jeu", prévient le sélectionneur américain Mark Carr au micro de FIFA.com. "Nous irons là-bas pour gagner. Je suis conscient que nous ne sommes pas les seuls. Il y aura d’autres équipes formidables en Uruguay. Nous serons certainement attendus au tournant, mais je pense que nous avons des arguments. Quand les États-Unis participent à une compétition, tout le monde s’attend à les voir figurer parmi les candidats au titre. Si nous voulons justifier ce statut, il va falloir travailler dur et faire nos preuves."

© Others

A quelques semaines du tournoi, tous les voyants sont au vert côté américain. Sur les 31 matches disputés en 2017 et 2018, les Stars and Stripes n’ont concédé que deux défaites et six nuls. "Vous allez découvrir des joueuses très modestes", poursuit Carr. "Elles sont jeunes et elles ont encore beaucoup à apprendre. Nous avons souvent gagné ces derniers temps et nous avons régulièrement dominé les débats au niveau régional, mais ce groupe cherche toujours à progresser. Nous ne sommes pas du genre à regarder dans le rétroviseur. Nous sommes fixés sur le prochain match. Pour le moment, personne ne se projette au-delà du match contre le Cameroun."

La lumière viendra de Sunshine

Les États-Unis débuteront leur parcours dans le Groupe C face au Cameroun, avant de défier la RDP Corée, tenante du titre, et l’Allemagne, vice-championne d’Europe en titre.

Les États-Unis ont inscrit 110 buts depuis le début de ce cycle. L’une des joueuses les plus en vue dans le secteur offensif est Sunshine Fontes, devenue récemment la meilleure buteuse de l’histoire de la sélection féminine américaine U-17. "Sunshine est originaire d’Hawaï. C’est une jeune fille très tranquille. Elle est simple, elle travaille dur et elle donne toujours la priorité au collectif", décrit son sélectionneur. "Tous les entraîneurs rêveraient d’avoir une joueuse comme elle. Elle est toujours prête à tout donner pour ses partenaires. Sur le plan individuel, elle voit des choses et elle se représente des situations qui échappent aux autres. On peut s'attendre à quelques coups d’éclat de sa part pendant la Coupe du Monde."

Avec ces atouts, les Américaines peuvent-elles espérer conquérir ce titre qui leur échappe depuis si longtemps ? "Nous voulons proposer un jeu agressif sur le plan offensif. Nous sommes là pour nous créer des occasions et marquer des buts. Mais nous n’entendons pas négliger l’organisation pour autant : il faudra presser ensemble et défendre ensemble, de façon à récupérer le ballon le plus haut possible. Si nous restons solidaires en défense, les autres équipes auront du mal à trouver la faille. Voilà le visage que nous comptons montrer en Uruguay."

Le programme des États-Unis en Uruguay

14 novembre : Cameroun, Estadio Alberto Suppici, Colonia Del Sacramento
17 novembre : RDP Corée, Estadio Alberto Suppici, Colonia Del Sacramento
21 novembre : Allemagne, Estadio Charrua, Montevideo

*Images d’U.S. Soccer prises en avril 2018, avant la compétition préliminaire de la CONCACAF*

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Le conte de fées d'Andersen Williams

03 oct. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Ndzana change les rôles et le statut des Lionnes

11 mai 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

González, la maturité avant la majorité

30 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Mexique et USA qualifiés pour l'Uruguay

10 juin 2018