Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Trinité-et-Tobago 2010

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Trinité-et-Tobago 2010

Reporté

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2010

Les Guerrières frappent par surprise

Shin Damyeong of South Korea leads the celebrations
© Getty Images

A chacun sa tactique pour prendre à défaut l’adversaire. Etonnante match après match, la République de Corée a atteint avec ses propres armes la finale de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Trinité-et-Tobago 2010. Un véritable bouclier en défense en la personne de Kim Minah, gardienne de but, Yeo Min Ji, fer de lance en attaque, ou encore Kim Areum, "Capitaine Courage" de la troupe, sont quelques unes parmi les plus tranchantes chez les Guerrières Taeguk.

Leur véritable force semble toutefois leur grande capacité à surprendre l’adversaire, et les spectateurs par la même occasion. Mais retrouver cette équipe récente championne U-16 de l’AFC en finale de l’épreuve suprême, ce samedi 25 septembre 2010 à Port d’Espagne, est-ce véritablement une surprise ?

Pour Kim Areum, c’en est une de taille : "C’est évidemment une surprise de retrouver la Corée du Sud à ce stade de la compétition. Mais quelle bonne surprise ! Il faut toutefois admettre qu’on s’est beaucoup entraîné pour en arriver là, nous en recueillons donc quelque part les fruits aujourd’hui," assure-t-elle à FIFA.com. Ironie du sort, c’est le jour de sa "fête des récoltes" (Chuseok) que la Corée du Sud a obtenu son sésame pour la finale de la compétition.

Et pour le décrocher, elle a dû fermement batailler face à une équipe d’Espagne en apparence mieux organisée, en tous cas plus encline à posséder le ballon (66% de possession) et à tenter sa chance aux buts (24 tirs au but contre 10). C’était d’ailleurs aussi le cas contre le Nigeria en quart de finale (56% de possession nigériane, et 21 tirs contre 14). Mais ce ne sont que des statistiques. Et, sur le terrain, la Corée du Sud est à l’évidence friande des coups de théâtre.

Le cadeau de Joo Soonji
Elle les a multipliés face aux Flamingoes en quart, revenant du diable Vauvert pour finalement l’emporter (5:6 après prolongation). Elle a réédité l’exploit contre les championnes d’Europe *Rojitas *en demi-finale (1:2), d’abord menée au score sur un but d’Amanda Zampedro avant de faire la différence par Yeo Min Ji et Joo Soonji. "On a marqué à des moments stratégiques !" résume simplement Kim Areum. "Et on a canalisé Zampedro er Raquel Pinel, leurs deux meilleures joueuses avant qu’elles ne fassent plus de dégâts. Cela a suffi."

Tout indique donc que la Corée du Sud est la spécialiste du contre-pied. Et s’il fallait encore s’en convaincre, le second but contre l’Espagne apporte de nouveaux éléments de preuve. Deux feintes de Joo Soonji aux 18 mètres mettaient dans le vent Ivana Andres d’abord puis Dolores Gallardo pour transformer ensuite l’action, comme par magie, en but. Une belle manière pour elle de fêter ses 17 ans : "C’était mon anniversaire le 19, je me suis dit que c’était l’occasion de faire un cadeau à mes partenaires et à la nation sud-coréenne."

Là encore, on attendait volontiers Yeo Min Ji, meilleure buteuse de la compétition avec huit buts, dont celui de l’égalisation face à l’Espagne, pour faire la décision. Moins Joo Soonji, sa partenaire en attaque, muette jusque là. Mais, surprise… "C’est une petite et sympathique revanche par rapport à Yeo Min Ji. Nous sommes très amies, mais on a le même poste et elle a été à l’évidence plus en vue que moi depuis le début de la compétition," avoue Joo Soonji, avec le sourire. "Je la remercie d’ailleurs tout spécialement aujourd’hui puisque c’est elle qui me donne le ballon sur mon but".

Reste à savoir quelles surprises la République de Corée réserve samedi contre le Japon ?

Explorer le sujet

Articles recommandés

La République de Corée à Trinité-et-Tobago 2010

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2010

La République de Corée à Trinité-et-Tobago 2010

15 sept. 2010

Kim Areum of South Korea celebrates scoring

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2010

La Corée du Sud fait perdre la boussole

20 sept. 2010

Hikaru Naomoto of Japan celebrates her first half penalty

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2010

Le triomphe de la stabilité

18 sept. 2010