Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA Costa Rica 2014

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA Costa Rica 2014

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2014

L'Espagne à sa Patri reconnaissante

Marta Vergani of Italy chases Patri Guijarro of Spain
© Getty Images

L'Espagne est en finale de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Costa Rica 2014, mais a eu chaud. Sérieusement secouées par une Italie inspirée lors du premier acte, les vice-championnes d'Europe ont su changer la donne après la pause pour aller chercher la victoire et obtenir deux penalties dont les Transalpines ne se sont jamais relevées. 

Elue joueuse *Live Your Goals *du match lors du quart de finale contre le Nigeria, Patri Guijarro fait partie des rocs de cette équipe, du genre de ceux auxquels on se raccroche en cas de tempête. Bien plantée sur ses appuis, le regard droit et la voix posée, elle se montre tout aussi solide quand FIFA.com lui demande d'analyser la rencontre contre l'Italie : "La première mi-temps a été difficile, et elles nous ont posé beaucoup de problèmes. Mais le fait de marquer rapidement après la pause nous a libérées. Il y a ensuite eu plus d'espaces, et plus d'occasions. Nous avons pu retrouver notre aisance, notre style et faire ce qu'on sait faire avec le ballon". 

Après avoir échappé au naufrage en première période sur quelques occasions bouillantes des Azzurrine, l'équipage a su trouver les mots justes à la pause. "Nous n'étions pas contentes de notre jeu en première mi-temps. Nous nous sommes parlé dans les vestiaires et nous nous sommes motivées les unes les autres. L'entraineur nous a guidées, nous a rappelé ce dont nous étions capables, mais nous avons avant tout réagi en tant que groupe", se réjouit Patri. 

Assurance
C'est également de l'aspect collectif qu'est venu leur salut. Transformées, les Espagnoles se sont montrées bien plus sûres d'elles techniquement, tentant et réussissant des dribbles avec une facilité déconcertante, provoquant des gestes de frustration des Italiennes, qui ont craqué nerveusement en concédant des coups de pied arrêtés. "Même si nos deux buts sont arrivés sur penalty, je sais qu'avec l'ascendant technique et tactique que nous avons pris sur elles, nous serions parvenues à marquer d'une façon ou d'une autre", poursuit Patri avec aplomb, d'une voix bien assurée.

Comme toutes ses coéquipières, elle a dû compenser une absence de taille, celle de Pilar Garrote, suspendue : "Nous savions qu'elle ne serait pas là, et nous nous sommes préparées en conséquence. C'est vrai que nous n'avions pas notre onze habituel, mais au final nous avons réussi à retrouver notre jeu et notre style".

C'est désormais au complet que les Rojitas auront l'occasion de prendre une revanche en finale, contre des Japonaises qui les avaient fait partir du mauvais pied dans la compétition dans la première rencontre du Groupe C. "La première chose, c'est de savourer et de célébrer cette victoire. Demain matin, nous nous mettrons au travail pour préparer cette revanche contre le Japon, et examiner les raisons qui ont fait que nous avons perdu 2:0 au premier match", conclut-elle.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Costa Rica 2014 : Italie - Espagne

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2014

Costa Rica 2014 : Italie - Espagne

01 avr. 2014

Nana Ichise #5 of Japan celebrate wiith her team mates after scoring the 2nd goal

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2014

Le Japon impérial et en finale (1:4)

01 avr. 2014

Fans cheer prior to the FIFA U-17 Women's World Cup 2014 group B match between Ghana and Korea DPR at Edgardo Baltodano Briceno on March 15, 2014 in Liberia, Costa Rica.

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2014

Un public nombreux et enthousiaste

30 mars 2014

Mamiko Matsumoto of Japan in action

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2014

Matsumoto perd une occasion mais garde son ambition

01 avr. 2014