Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Uruguay 2018

Plus que trois places dans le quart

Jana Fernandez of Spain in the tunnel 
© Getty Images
  • Suspense : toutes les équipes sont à égalité de points dans le Groupe C
  • L’Allemagne affronte les États-Unis, le Cameroun défie la RDP Corée
  • L’Espagne joue sa qualification contre le Canada, la Colombie n’a pas dit son dernier mot

Le dénouement du Groupe C s’annonce comme l’un des temps forts de la sixième journée de compétition de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018. En effet, l’Allemagne, les États-Unis, le Cameroun et la RDP Corée affichent tous trois points au compteur et peuvent donc espérer se qualifier. Dans le Groupe D, le Canada a déjà validé son billet pour la suite du tournoi. Reste à savoir qui l’accompagnera : l’Espagne ou la Colombie ?

Les matches

Groupe C : Allemagne – États-Unis | Cameroun – RDP Corée

Groupe D : Espagne – Canada | Colombie - République de Corée

À savoir

Quatre équipes pour deux places : À la veille de l’ultime journée du Groupe C, les quatre sélections en lice peuvent encore espérer se qualifier... mais aucune n’est à l’abri d'une élimination précoce. Au moment d’affronter l’Allemagne, les Américaines se remémoreront peut-être l’unique confrontation entre les deux pays dans cette compétition, même si celle-ci remonte à dix ans. En 2008, la Mannschaft et les Stars and Stripes s’étaient mesurées en demi-finale. Un temps menés au score, les États-Unis avaient réussi à inverser la tendance pour s’imposer 2-1.

Un troisième mousquetaire africain : Le Cameroun pourrait être la troisième équipe africaine à atteindre les quarts de finale de la Coupe du Monde Féminine U-17. Le Ghana a franchi la phase de groupes en 2012, 2014, 2016 et 2018 ; de son côté, le Nigeria était présent lors de la seconde phase en 2010, 2012 et 2014.

Players of Cameroon jump in the air for a team photo ahead of the FIFA U-17 Women's World Cup Uruguay 2018
© Getty Images

*Une mi-temps sous le signe du spectacle : *La deuxième moitié du match entre l’Espagne et le Canada pourrait nous réserver quelques surprises. En effet, les Nord-Américaines ont marqué leurs cinq buts dans ce tournoi après le repos. Les Européennes ont, quant à elles, signé quatre de leurs cinq réalisations en Uruguay entre la 51ème et la 65ème minute.

*Triste première : *Pour la première fois de son histoire, la République de Corée quitte la Coupe du Monde Féminine U-17 à l’issue du premier tour. Lors de ses deux participations précédentes, l’équipe sud-coréenne avait atteint les quarts de finale (en 2008) et remporté le titre (en 2010).

Les joueuses à suivre

Lara Kazandjian (CAN) : La Canadienne a inscrit l’un des plus beaux buts de cette édition 2018, permettant ainsi à son équipe d’accéder aux quarts de finale.

Emilie Bernhardt (GER) : La défenseuse allemande s’est révélée irréprochable lors de ses deux premiers matches. Elle sera certainement appelée à jouer un rôle important si les Allemandes veulent tenir les attaquantes américaines en respect.

Chun Garam (KOR) : Très convaincante à chacune de ses sorties, Chun a laissé entrevoir un énorme potentiel. Avec elle, la République de Corée peut espérer quitter l’Uruguay sur une note positive.

CHOE Kum Ok (PRK) : Choe a posé énormément de problèmes à la défense américaine dans son couloir gauche. Sa capacité à trouver et à exploiter des espaces a semé la pagaille dans la surface de réparation adverse. Sa performance inspirée n'est pas étrangère au retour en forme de la RDP Corée.

Explorer le sujet

Articles recommandés