Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA Costa Rica 2014

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA Costa Rica 2014

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2014

La recette japonaise selon Eiji Ueda

Picture of Mr. Eiji Ueda, chairman of JFA women's committee
© Getty Images

Avec son jeu fluide et technique et son efficacité diabolique, le Japon est jusqu'ici l'équipe la plus impressionnante de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2014. Avant la finale contre l'Espagne, FIFA.coma rencontré Eiji Ueda, Directeur de la délégation de l'équipe U-17 du Japon, pour évoquer les recettes de ce succès et les perspectives du football japonais pour le futur. 

"Je suis très satisfait de la façon dont nous avons joué jusqu'ici, car nous n'avons connu que des victoires avec beaucoup de buts marqués, et un seul concédé", sourit ce fin connaisseur du football féminin, qui a entrainé les Nadeshiko de 2002 à 2004 et donné un nouveau souffle à une sélection qui a ensuite triomphé à Allemagne 2011. "Je pense que la plus grande différence avec l'équipe U-17 d'il y a deux ans, c'est que toutes les joueuses ont une véritable capacité à défendre et à récupérer le ballon. C'est en défendant bien que l'ont peut commencer à attaquer. Notre philosophie, c'est celle là", poursuit-il.

Le fait que les Japonaises soient à la fois la meilleure attaque, avec 21 buts marqués par 11 joueuses différentes, et la meilleure défense n'est pas un hasard : "Nous avons avant tout misé sur la polyvalence et la capacité à être performant dans tous les domaines. Pour moi, le but de notre arrière droit contre le Paraguay est la parfaite illustration de notre philosophie. Nous avons récupéré le ballon au milieu de terrain, et la défense adverse était totalement désorganisée. Elle a su en profiter et s'est projetée très rapidement vers l'avant et marquer, bien qu'elle ne soit pas attaquante à la base. Cette action est très symbolique de ce que nous cherchons à faire : prendre l'adversaire en défaut par notre vitesse d'execution et des attaques rapides".

Inspirées par les A, et vice versa
Et à entendre M. Ueda, toutes les équipes qui ont mordu la poussière  contre les Nippones auraient pu souffrir davantage : "Nous n'avons pas forcément cherché à sélectionner des joueuses sur leur efficacité offensive. Nous ne faisons pas d'entrainement spécifique là dessus. Mais pour moi, c'est un domaine à améliorer car j'estime que nous ne marquons pas tant de buts que ça. En comparaison au nombre d'opportunités que nous nous créons, notre pourcentage de réussite est en réalité assez faible".

"Notre modèle, c'est celui de l'équipe sénior championne du monde", poursuit-il. "Les Nadeshiko ont cette façon de défendre et d'attaquer toutes ensemble, et nous essayons de jouer de la même façon ici. Mme Asako Takemoto Takakura tente de reproduire ce modèle de l'équipe sénior, tout en l'adaptant à ses joueuses, qui n'ont que 17 ans".

Le talent éclatant de la jeunesse qui s'est épanouie depuis le début du tournoi devrait également profiter à la sélection : "Nous avons des joueuses très techniques, et notre sélectionneuse met l'accent sur cet aspect, qui peut être très intéressant pour notre équipe A, qui peut s'en inspirer et pourra en bénéficier plus tard. Nous essayons de préparer au mieux ces jeunes filles au plus haut niveau, pour qu'elles puissent intégrer l'équipe première, et soient prêtes à faire face aux grandes évolutions futures du football mondial. Nous devons apprendre, penser et nous adapter pour trouver notre voie".

Et ce chemin mène tout droit vers une échéance qui tient particulièrement à coeur aux Japonais, et qui concerne directement les générations actuelles qui évoluent en sélections de jeunes : les Tournois Olympiques de Football Masculin et Féminin des Jeux de Tokyo en 2020. Et M. Ueda voit même plus loin : "Nous avons un rêve à la Fédération Japonaise : être champions du monde avec l'équipe masculine d'ici 2050. Je sais que c'est plus compliqué et difficile chez les hommes que chez les femmes, mais je crois qu'un jour nous y parviendrons."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Media Volunteers in Liberia

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2014

Vargas, actrice de l'ombre habituée à la lumière

01 avr. 2014

Costa Rica 2014 : Venezuela - Japon

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2014

Costa Rica 2014 : Venezuela - Japon

01 avr. 2014

Costa Rica 2014 : Japon - Mexique

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2014

Costa Rica 2014 : Japon - Mexique

28 mars 2014

Japon 2012 : Le Japon prend la 3ème place

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012

Japon 2012 : Le Japon prend la 3ème place

02 oct. 2013

L'histoire du football au Japon

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

L'histoire du football au Japon

02 avr. 2014