Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Trinité-et-Tobago 2010

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Trinité-et-Tobago 2010

2 Novembre - 21 Novembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2010

Takagi monte la garde

Hikari Takagi of Japan in action during the FIFA U17 Wom
© Getty Images

Depuis le début de la Coupe du Monde U-17 Féminine de la FIFA, les conversations consacrées au Japon tournent souvent autour de Kumi Yokoyama, Mai Kyokawa et Haruka Hamada, somptueuses attaquantes aux pieds de velours. Or dans ces équipes pratiquant un football alléchant résolument tourné vers l'offensive, il est une catégorie de joueuses qui passent souvent inaperçue : les travailleuses de l'ombre qui ajoutent de la solidité, de la dureté défensive, cette dose de cran nécessaire pour transformer une belle sélection en une machine à gagner.

Hikari Takagi appartient à cette caste. Sa mission ? Se sacrifier, se battre comme une chiffonnière pour récupérer le ballon et le transmettre aux fines techniciennes afin qu'elles puissent exécuter les hautes œuvres. "L'un des plus grands avantages de mon poste, c'est que j'ai une vue imprenable sur le jeu de nos attaquantes", explique Takagi, placée devant la défense à quatre des Asiatiques. "C'est impressionnant de les voir se déplacer et se trouver en passes. Parfois, j'ai l'impression d'être une spectatrice !", se réjouit la solide pensionnaire de la Tokoha Gakuen Tachibana HS, qui ne se fait pas prier pour envoyer des fleurs à ses coéquipières.

"Au bon endroit eu bon moment"
Mais cette soutière n'oublie pas les filles au rôle plus ingrat. "Nous ne sommes pas seulement une équipe de joueuses qui tripotent le ballon. Quand nos joueuses perdent la balle, elles s'arrachent pour le récupérer. Cette partie de notre jeu est souvent oubliée. Nous sommes solides défensivement."

Quand on lui parle de ses rares incursions dans le camp adverse, la timide Takagi ne peut s'empêcher de rougir. En tout cas, ses artistes de coéquipières ne la remercieront jamais assez pour les avoir remises en selle lors de la demi-finale contre les tenantes du titre nord-coréennes, à Couva. "J'étais au bon endroit au bon moment", reconnaît modestement l'intéressée quand on lui parle de la tête autoritaire qui a remis les deux équipes à égalité au milieu de la seconde période. En tout cas, les chaleureuses félicitations de ses partenaires en disent long sur la considération qu'elles lui accordent.

Une vieille connaissance
Les protégées d'Hiroshi Yoshida n'ont concédé que deux buts depuis leur défaite 1:4 lors de leur entrée en lice contre l'Espagne. C'est dire l'assurance défensive d'une équipe qui a inscrit pas moins de 17 buts en cinq matches. Sur le banc au début de la compétition, Takagi a disputé l'intégralité du quart de finale contre l'Irlande et de la demi-finale contre la RDP Corée. Sûre de son fait, elle est toutefois consciente que l'arrière-garde nippone doit encore passer son plus grand test en finale. "C'est une terreur", annonce la récupératrice en parlant de la meilleure buteuse de la compétition, l'épatante sud-coréenne Yeo Min Ji. "Elle est capable de marquer beaucoup de buts, comme le prouvent ses performances ici à Trinité-et-Tobago. Il va falloir l'empêcher de se mettre en position favorable."

"Ce ne sera pas la première fois que je serai opposée à elle", poursuit Takagi, qui avait participé à la défaite contre les jeunes Guerrières Taeguk en demi-finale du championnat d'Asie, où la vedette sud-coréenne avait inscrit l'unique but de la rencontre. "Mais cette défaite ne va pas nous effrayer", ajoute-t-elle, toujours aussi confiante. "Nous allons revenir sur les erreurs que nous avions commises afin de ne pas les reproduire dans cette finale."

Takagi ne doute pas de la capacité de son équipe à museler l'atout majeur des Sud-Coréennes et elle compte sur le talent de ses brillantes coéquipières pour faire la différence de l'autre côté du terrain. "J'en ai la conviction, nous allons être championnes du monde", assure-t-elle. "Ce n'est pas seulement un rêve, ce sera une réalité."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Trinité-et-Tobago 2010 - RDP Corée Vs Japon

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2010

Trinité-et-Tobago 2010 - RDP Corée Vs Japon

22 sept. 2010