Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 08

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 08

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2008

La tête dans les étoiles, les pieds sur terre

Germany's Dzsenifer Marozsan in action against DPR Korea
© Foto-net

Dans une constellation, il y a souvent une étoile qui brille plus que les autres. La comparaison céleste peut s'appliquer à l'équipe d'Allemagne depuis le début de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2008. Les filles de Ralf Peter illuminent le tournoi par leur solidité, leur sens tactique et leur technique parfaite. Un dispositif bien huilé dans lequel Dzsenifer Marozsan rayonne particulièrement au point de postuler sérieusement aux titres de meilleure joueuse et meilleure buteuse du tournoi.

A l'issue d'une nouvelle prestation époustouflante en quart de finale contre le Canada, c'est enveloppée dans un drapeau allemand, mais refusant de tirer la couverture à elle-même, que le diamant brut de la Mannschaft a confié ses impressions à FIFA.com. "Je suis très heureuse de mon match, mais surtout fière d'avoir aidé l'équipe à se qualifier," reconnaît modestement la meilleure réalisatrice actuelle du tournoi. "C'est une sensation merveilleuse de voir tout le monde exploser de joie sur le banc."

Elégance et efficacitéLes remplaçantes et le staff technique ont eu trois fois l'occasion de bondir de leurs sièges durant le quart de finale face au Canada, dont deux grâce à Marozsan, pour deux buts quasiment similaires démontrant l'aisance technique de la jeune attaquante : contrôle parfait, dribble court pour éliminer son adversaire direct et frappe hors de portée de Geneviève Richard, la gardienne canadienne.

Allier l'élégance à l'efficacité est devenu la marque de fabrique de la n°10 allemande. Entre sa reprise de volée lobée contre le Costa Rica, son corner direct contre le Ghana et ses deux exploits techniques contre les Canadiennes, difficile de désigner son plus beau but. "Je ne saurais pas dire lequel je préfère," admet-elle après avoir porté son total à six en quatre matches. "

Le premier est sans doute le plus important, c'est celui qui a permis de poser les bases de notre très bon parcours jusqu'à présent

."

Un sentiment qui résume l'état d'esprit de la buteuse du FC Sarrebruck : ses performances personnelles n'ont d'importance que si elles servent celles de son équipe. Et sur ce plan là, la Mannschaft est servie. Outre son adresse devant le but, Marozsan est dans tous les bons coups, bottant tous les coups de pied arrêtés et distillant des passes magiques pour Tabea Kemme et Alexandra Popp, ses deux acolytes à la pointe de l'attaque. "Nous nous trouvons les yeux fermés et nous savons exactement ce que font les deux autres lorsque l'une de nous a le ballon" confirme l'attaquante. "Nous évoluons ensemble depuis plus de trois ans et demi et nous nous connaissons parfaitement. Je suis heureuse que ce travail porte aujourd'hui ses fruits."

"Elle doit travailler et elle le sait""Et surtout, nous avons un bon entraîneur qui sait nous faire jouer ensemble !" ajoute Marozsan dans un grand sourire, alors que l'homme à qui s'adresse le compliment est posté à quelques centimètres.

Ralf Peter apprécie l'hommage de sa joueuse et lui renvoie bien vite l'ascenceur. "

Elle a un talent incroyable et a tout pour devenir l'une des meilleures joueuses de la planète dans les années à venir

," constate l'entraîneur qui a mené l'Allemagne dans le dernier carré mondial après lui avoir déjà offert le titre européen cette année. "Elle n'a que 16 ans et ne peut que progresser. Pour cela, il ne faut pas qu'elle se repose sur ses acquis ou ses aptitudes naturelles, mais également qu'elle continue à travailler. Mais elle en a conscience et je ne m'inquiète donc pas sur ce plan-là."

Preuve que la jeune fille garde les pieds sur terre, à l'heure où certains lui prédisent déjà un avenir radieux et un titre de championne du monde dans quelques jours, Dzsenifer ne veut pas brûler les étapes et n'a qu'un seul objectif en tête : "Je suis complètement concentrée sur la demi-finale. Je ne pense à rien d'autre."

Explorer le sujet

Articles recommandés

New Zealand 2008 : Germany's Dzsenifer Marozsan

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2008

New Zealand 2008 : Germany's Dzsenifer Marozsan

10 nov. 2008