Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018

13 novembre - 1 décembre

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Un trio africain en route pour la gloire

© Others
  • Le Cameroun, le Ghana et l'Afrique du Sud qualifiés pour Uruguay 2018
  • Le Nigeria privé de  la Coupe du Monde Féminine U-17 pour la première fois
  • *La capitaine ghanéenne Mukarama Abdulai meilleure buteuse du tournoi *

Le trio qui représentera l'Afrique lors de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018 à la fin de l'année est désormais connu. Le Cameroun, le Ghana et l'Afrique du Sud ont décroché leur billet qualificatif.

Pour la première fois de son histoire, le Nigeria, tenu en échec par le Cameroun (3:3) qui s'impose à la faveur des buts à l'extérieur, ne participera pas à la compétition.

Pour se qualifier pour Uruguay 2018, les Ghanéennes ont emprunté un chemin bien différent de celui des Lionnes. Les Black Maidens ont déroulé face à Djibouti avec des victoires écrasantes 9:0 et 10:0 pour décrocher leur ticket pour la Coupe du Monde à l'issue de cette double confrontation remportée sur le score cumulé de 19:0.

L'Afrique du Sud s'est également baladée face au Maroc avec un score final de 6:1 qui permet aux Bantwanas d'accéder à l'épreuve mondiale.

Le trio qualifié
Le Cameroun a débuté son tournoi qualificatif par deux larges victoires lors du premier tour contre l'Algérie, 4:0 à Alger puis 7:0 à Yaoundé. Lors du second tour, les Camerounaises ont été mises à l'épreuve face au Nigeria, habituel qualifié. Le score nul 2:2 du match aller s'est révélé essentiel et a dynamisé les Lionnes qui accèdent finalement à Uruguay 2018 après avoir obtenu un nouveau score de parité (1:1) à Yaoundé lors de la confrontation retour. La Camerounaise Marie Ngah a terminé deuxième meilleure buteuse du tournoi de qualification avec cinq réalisations. Le Cameroun disputera sa deuxième Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, après une première apparition en 2016.

Les Black Maidens du Ghana ont entamé leur campagne avec une victoire 5:1 contre la Gambie lors du premier tour à Bakau, notamment grâce à un quadruplé de leur capitaine Mukarama Abdulai. Elles ont ensuite confirmé en s'imposant 2:0 à Cape Coast. Au second tour, les Blacks Maidens ont dominé les débats face à Djibouti dans une double rencontre à sens unique marquée par un score fleuve de 19:0 en faveur des Ghanéennes qui décrochent leur sixième participation consécutive à la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA. Lors d'Uruguay 2018, les défenses devront garder un œil sur Abdulai. L'attaquante a inscrit quatre buts à l'aller comme au retour contre Djibouti et caracole en tête du classement des meilleures buteuses avec 12 réalisations.

L'Afrique du Sud a obtenu sa qualification pour une deuxième Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, après Trinité-et-Tobago 2010. Les *Bantwanas *ont débuté leur campagne par une victoire 5:2 face au Botswana à Lobaste, puis 6:4 à Johannesburg dans une rencontre renversante. L'avalanche de buts s'est ensuite abattue sur le Maroc, avec une victoire 5:1 lors du match aller du second tour. Si les Sud-Africaines se sont imposées sur la plus petite des marges lors de la deuxième confrontation à Salé, au Maroc, l'essentiel reste la qualification pour Uruguay 2018.

La stat     
12 - comme le nombre de buts inscrits en quatre matches par l'attaquante et capitaine ghanéenne Mukarama Abdulai, âgée de 16 ans, qui termine meilleure buteuse du continent. Elle est suivie de la Camerounaise Marie Ngah avec 5 réalisations.

Entendu...
"La joie m'a envahie en voyant le visage de ces filles qui se sont effondrées en larmes lorsqu'elles ont inscrit le but et entendu l'arbitre dire 'c'est terminé'. Avec tout ce que nous avons vécu, ce but nous permet de poursuivre notre rêve. Nous sommes en route pour l'Uruguay, l'étape finale" - Simphiwe Dludlu, sélectionneuse de l'Afrique du Sud

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

Le trio africain connu

17 févr. 2018

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2018

La Nouvelle-Zélande prend le premier billet

18 août 2017