Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2010

Yeo Min Ji : "Je veux devenir la meilleure"

Yeo Min Ji of South Korea celebrates after scoring
© Getty Images

Si la République de Corée repart victorieuse de son voyage dans les Caraïbes, elle le doit en grande partie aux incroyables performances de Yeo Min Ji. Auteure de huit buts en six matches de Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, la jeune prodige termine largement en tête du classement des meilleures réalisatrices et empoche par la même occasion le Ballon d'or adidas, qui récompense la meilleure joueuse du tournoi. Ses partenaires ne s'y sont pas trompées et lui ont réservé une véritable ovation tandis qu'elle recevait ses deux récompenses. Toutefois, pas question pour elle de laisser le succès lui monter à la tête.

"Je suis heureuse d'avoir remporté ces prix mais ils appartiennent à toute l'équipe, explique l'attaquante de Haman Daesan HS, qui s'est encore illustrée samedi à Port d'Espagne en transformant sa tentative lors de l'épreuve des tirs au but. Sans mes partenaires, je n'aurais pas marqué le moindre but. Voilà pourquoi je tiens absolument à partager ces trophées avec elles. Mais je ne veux pas non plus me reposer sur mes lauriers. Je dois absolument continuer à progresser !" De toute évidence, la grande révélation de Trinité-et-Tobago 2010, qui dispose déjà d'un remarquable instinct de finisseuse, n'entend pas miser uniquement sur sa vivacité et sa puissance pour se faire un nom au plus haut niveau.

Dans les couloirs brillamment éclairés du stade Hasely Crawford, Yeo Min Ji, les bras chargés d'or, laisse tout de même son imagination dériver vers l'avenir. De fait, la sélection U-17 n'est qu'une première étape sur la route qui mène aux U-20 et, finalement, à l'équipe nationale. "J'ai de grands projets. Je veux devenir la meilleure joueuse du monde, confie-t-elle au micro de FIFA.com,les yeux brillants d'excitation. Je veux que la République de Corée devienne une grande équipe, pas seulement en Asie mais dans le monde entier. Quand nous avons transformé le dernier tir au but, j'ai senti que ce rêve était en train de devenir réalité et je me suis mise à pleurer."

L'hommage à Choi Duck Joo"Notre entraîneur est comme un père pour moi. Il fait preuve d'une grande patience avec nous toutes, poursuit l'héroïne du jour en se tournant vers le sélectionneur Choi Duck Joo, rayonnant de fierté. Il ne s'énerve jamais, même si nous n'évoluons pas à notre meilleur niveau. Il croit toujours en nous. Je tiens vraiment à le remercier pour tout ce qu'il a fait pour moi." Au terme d'une finale spectaculaire conclue sur un score de parité (3:3), Yeo Min Ji reste très critique envers elle-même. "Je n'en ai pas fait assez", glisse-t-elle, visiblement déçue de ne pas avoir trouvé le chemin des filets. Malgré ce jugement sévère, la joie se lit aisément dans son regard. Cette rigueur lui sera certainement indispensable à l'avenir, d'autant que ses objectifs sont particulièrement ambitieux.

"Nous avons gagné cette Coupe du Monde U-17, rappelle-t-elle. La sélection U-20 a pris la troisième place en Allemagne il y a quelques mois. Je crois que le football féminin a de beaux jours devant lui en Corée du Sud. Nous progressons sans cesse et nous serons encore appelées à jouer les premiers rôles à l'avenir." Si Yeo Min Ji maintient ce niveau de performance dans les années à venir, on peut effectivement parier que les *Taeguk Ladies *côtoieront encore souvent le sommet de l'affiche.

Explorer le sujet

Articles recommandés

FIFA President Joseph S. Blatter talks to the media

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2010

Blatter : "Le football peut servir la cause des femmes"

24 sept. 2010

South Korea celebrations after winning the FIFA U-17 Women's World Cup

Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2010

South Korea celebrations after winning the FIFA U-...

26 sept. 2010