A l'issue d'un match à rebondissements, la France bat le Japon 2:1 et décroche son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Corée 2007. Menés à la mi-temps, les Mini-Bleus ont su enflammer la seconde période afin d'empocher les trois points.

Les Français devaient absolument gagner. Pas surprenant donc de les voir dès le coup d'envoi partir à l'assaut des buts gardés par Ryotaro Hironaga. Ils se créent ainsi plusieurs occasions franches, dont une tentative repoussée par le poteau à la 19'. Les Japonais savent eux aussi se montrer dangereux, en particulier par l'intermédiaire de l'éblouissant Yoichiro Kakitani. C'est d'ailleurs lui qui, d'un tir spectaculaire du milieu du terrain, surprend complètement le gardien Abdoulaye Keita (1:0).

En deuxième période, l'entraîneur tricolore François Blaquart décide de jouer le tout pour le tout en faisant entrer deux attaquants. Pari gagnant, puisqu'en l'espace de deux minutes, la France renverse la vapeur. L'égalisation est le fait du capitaine Said Mehamha (63'), d'une frappe intelligente. Le but de la victoire est inscrit par Emmanuel Rivière (65'), d'une tête rageuse qui offre la qualification aux Mini-Bleus, tandis que le Japon n'est plus maître de son destin.