L'Angleterre a souffert pour défaire la Syrie 3:1 en huitièmes de finale de Corée 2007, à Jeju, le jeudi 30 août.

Lors d'une entame très équilibrée, les avant-centres Rhys Murphy, côté anglais, et Mohammad Abadi, côté syrien, se créent des semblants d'occasion. Mais il faut attendre la 17ème minute pour que les Trois Lions ouvrent la marque. L'arbitre Hernando Buitrago sanctionne une faute de main syrienne sur un corner gauche de Nathan Porritt par un penalty, converti par Henri Lansbury.

La Syrie jette toutes ses forces dans la bataille et manque de peu l'égalisation sur le troisième coup franc d'Oday Al Jafal. Mais alors que les Moyen-orientaux semblent tout près de remonter au score, l'Angleterre double la mise. C'est encore un corner de Porritt qui fait plier l'équipe de Mohamad Aljomaa. A la réception, le défenseur central Krystian Pearce affiche un sang-froid d'artilleur pour contrôler en deux temps et décocher une frappe à ras du sol.

Menant 2:0, l'Angleterre semble se reposer sur ses lauriers. Mais six minutes après le retour des vestiaires, la Syrie réduit la marque. La frappe du pied droit de Ziad Ajouz à l'entrée de la surface surprend Alex Smithies. Le match repart de plus belle. Les incessantes montées syriennes laissent toutefois des espaces en défense. L'Angleterre ne tarde pas à les exploiter. A la 62ème minute, le centre à ras du sol de Lansbury trouve Murphy, dans la surface. Ce dernier trompe Ahmad Madnia d'une pichenette.

Batailleuse, la Syrie continue d'exercer le pressing sur les Anglais, se créant trois occasions en or en fin de match. Mais une fin de match de toute beauté et de superbes interventions de Smithies permettent aux Trois Lions de s'imposer 3:1. Les protégés de John Peacock se préparent maintenant à rencontrer l'Allemagne en quarts de finale.