Grâce à des buts de Macauley Chrisantus, Yakubu Alfa et Kabiru Akinsola, le Nigeria s'est imposé 3:1 au terme d'un match très serré contre l'Allemagne, jeudi, au Suwon Sports Complex. Les Golden Eaglets doivent désormais se préparer à rencontrer l'Espagne pour la finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2007, qui se tiendra dimanche au Stade de la Coupe du Monde de Séoul.

En alignant les défenseurs Usman Amodu et Daniel Joshua pour la troisième fois en Corée, le sélectionneur du Nigeria, Yemi Tella, a apporté deux modifications à l'équipe qui s'est imposée 2:0 face à l'Argentine, dimanche dernier. A l'inverse, son homologue allemand, Heiko Herrlich, a préféré aligner son meilleur onze de départ, celui-là même qui avait inscrit quatre buts face à l'Angleterre en quarts.

Les nuages de pluie ne se sont dissipés que depuis une petite heure lorsque l'arbitre siffle le coup d'envoi de la rencontre. Le terrain glissant semble mieux réussir aux Allemands, qui prennent d'entrée de jeu le contrôle du cuir. A la 4ème minute, Sascha Bigalke contourne trois défenseurs par la gauche. Depuis le centre de la surface de réparation, il ajuste un tir à ras du sol qu'Oladele Ajiboye n'a aucun mal à bloquer.

Cette petite frayeur a toutefois le mérite de sortir le Nigeria de sa torpeur. Trois minutes plus tard, un puissant coup franc de Lukman Haruna depuis les trente mètres est repoussé par Rene Vollath. A la 10ème minute, le gardien de but allemand est à nouveau sollicité. Mais il ne parvient pas à bloquer la reprise de volée de Yakubu Alfa et offre une occasion en or à Macauley Chrisantus, qui inscrit son septième but de la compétition (A0', 1:0).

Malgré la blessure de leur capitaine Haruna, remplacé par Ademola Rafeal à la 16ème minute, les Golden Eaglets continuent d'exercer un pressing constant sur les cages allemandes. Deux minutes plus tard, ils doublent la marque par l'intermédiaire de Yakubu Alfa. La frappe des 20 mètres de l'attaquant passe entre les gants de Vollath et termine dans la lucarne gauche des cages germaniques (18', 2:0).

Ne se satisfaisant pas de ces deux buts d'avance, les Nigérians ne relâchent pas leur étreinte. Rafeal sert Ganiyu Oseni dans la surface. Cette fois, Vollath ne rate pas le coche et intercepte le tir à bout portant du défenseur.

A la demi-heure de jeu, les Allemands se ressaisissent. La tête de Mario Erb sur un corner de Bigalke frôle la transversale. Trois minutes plus tard, le capitaine Toni Kroos reprend un caviar de Richard Sukuta-Pasu et signe, avec une précision d'orfèvre, son quatrième but de la compétition (33', 2:1). Après cette remontée allemande, le match est ouvert. La tête croisée de Sukuta-Pasu s'écrase sur le poteau droit à la 38ème minute. Quelques instants plus tard, Chrisantus, seul face au portier, vendange une belle occasion de redonner deux longueurs d'avance aux siens.

Après la pause, le match reprend sur le même mode. Malgré une meilleure possession de balle, les Allemands n'arrivent pas à trouver la brèche. Les Nigérians, eux, se montrent toujours dangereux sur les contres. A la 69ème minute, Oseni passe dans le dos de deux défenseurs et décoche une puissante frappe tendue qui termine dans les bras de Vollath. Dix minutes plus tard, c'est au tour de Kroos de mettre Ajiboye à l'épreuve avec deux coups francs plein cadre. Mais le gardien africain relève le défi avec succès.

A sept minutes du coup de sifflet final, Herrlich fait entrer l'attaquant Alexander Esswein à la place de Sebastian Rudy. Mais c'est un remplaçant nigérian, Kabiru Akinsola, qui plie le match dans les dernières secondes grâce à une superbe frappe lobée (94', 3:1).

Le Nigeria a désormais rendez-vous à Séoul pour disputer la finale de Corée 2007 contre l'Espagne. L'Allemagne se rendra également dans la capitale, mais pour disputer la troisième place au Ghana.