Après bien des tourments météorologiques, la Turquie est venue à bout du Costa Rica lors de son deuxième match du Groupe D de Nigeria 2009. Avec ce succès, les Ottomans sont qualifiés pour les huitièmes. Les Ticos, eux, peuvent encore espérer.

Cette rencontre aura eu une histoire décidément étrange. Le match a été reporté au 29 octobre à 15h00 parce qu'injouable après 21 minutes le 28 au soir en raison des trombes d'eau qui se sont abattues sur Enugu. Le deuxième départ est le bon, et les Turcs sont les premiers hors des starting blocks : il ne leur faut que trois minutes pour ouvrir le score. Omer Ali Sahiner, bien servi par Berkin Arslan  dans la surface, ne laisse aucune chance à Mauricio Vargas (1:0, 3').

Les Ottomans sont dominateurs dans le jeu et leur deuxième but en est la preuve. Ufuk Ozbek s'échappe à droite, lance Arslan qui glisse le ballon à Muhammet Demir à l'entrée de la surface. Le capitaine, déjà buteur au premier match, double son total d'une frappe limpide (2:0, 33').  Les carottes semblent archi-cuites juste avant la pause quand Engin Bekdemir passe le portier des Ticos et dans un angle très fermé, parvient à marquer (3:0, 42').

Iravul plie l'affaire
L'affaire est dans le sac ? Pas tout à fait... Jonathan Moya, bénéficiant d'un rebond sur le poteau à la suite d'une frappe de Joel Campbell, marque dans le but vide (3:1, 44'). Les Européens ont un peu perdu leur concentration et après la pause, ils perdent aussi Onur Karakabak, averti une deuxième fois (52').

Une petite odeur de panique commence à se faire sentir du côté turc, mais Abdullah Ercan y remédie bien vite. Il remplace le buteur Bekdemir (milieu) par Gokay Iravul (attaquant) et la sanction est quasi immédiate. Le buteur de Fenerbahçe plie l'affaire d'un joli tir (4:1, 70').

Grâce à cette victoire, les Turcs ont assuré leur qualification et joueront pour du beurre leur troisième rencontre face à la Nouvelle Zélande le 31 octobre à Calabar. Les Ticos n'ont pas hypothéqué leurs chances, mais ils devront gagner contre le Burkina Faso ce même jour à Enugu.